Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission

Madagascar

Madagascar ou République de Madagascar, est un pays situé dans la partie occidentale de l'océan Indien, séparé de l'Afrique par le canal du Mozambique, large de 415 km. Sa superficie est de 592 000 km2.

Le Pays

Division Géographique de la Direction des Archives du Ministère des Affaires Étrangères - 2004

Madagascar ou République de Madagascar, est un pays situé dans la partie occidentale de l'océan Indien, séparé de l'Afrique par le canal du Mozambique, large de 415 km. Sa superficie est de 592 000 km2.

Les villes principales sont:

  • Tananarive ou Antananarivo, la capitale qui compte 2 millions d'habitants;
  • Tamatave ou Toamasina compte 237 000 habitants;
  • Majunga ou Mahajanga compte 174 000 habitants.

Les langues officielles sont le malgache, le français et l'anglais. Les langues courantes sont le malgache et le français.

 

 

 

 

 

 

 

Quelques données
sur Madagascar

Population: 21.9 millions d'habitants (PNUD, 2012)

Indice de développement humain: 0.483 (PNUD, 2012)

Taux d'alphabétisation: 64.5% (PNUD, 2012)

Religions: 

  • christianisme 50%;
  • islam 5-8%;
  • culte des ancêtres 50% (cohabitation avec les religions du Livre).

(Maison des Français à l'Étranger, France Diplomatie)

Taux de prévalence au sida: 0.3% (ONUSIDA, 2011)

Monnaie: Ariary (1€ = 2 818.15 MGA)

Indicatif Internet: .mg

Indicatif téléphonique: +261

Membre d'organisations internationales:

  • Cour pénale internationale;
  • Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA);
  • Organisation des Nations Unies (ONU);
  • Organisation internationale de la francophonie (OIF);
  • Union africaine (UA - suspendu).

Chronologie de Madagascar

  • Le peuplement de Madagascar remonterait au premier millénaire de  notre ère. Les ancêtres des Malgaches seraient à la fois d'origine malayo-indonésienne (des Malaysiens et des Indonésiens) et d'Afrique orientale (des Bantous originaires de la Tanzanie et du Mozambique actuels). Par vagues successives, s'établissant par petits groupes en des points différents de l'île, tout au cours d'une période qui a pu durer quelques siècles. Les immigrants ne formèrent pas immédiatement un seul et même peuple, mais de nombreux petits royaumes séparés, participant au commerce de l'océan Indien.
  • XIIe siècle - Fondation de comptoirs arabes.
  • 1500 - Fondation de Fort Dauphin par les Français.
  • 1883 - Occupation de Tamatave par la France.
  • 1895 - Occupation de Tananarive par le général Duchesne.
  • 6 août 1896 - Annexion de Madagascar par la France.
  • 1897 - Abolition de la royauté.
  • 1947/1948 - Insurrection indépendantiste réprimée par l'armée française.
  • 26 juin 1960 - Proclamation de l'indépendance. Début de la première République.
  • 27 juin 1930 - Accords de coopération avec la France.
  • 4 juin 1973 - Signature de nouveaux accords de coopération avec la France. Madagascar quitte la zone franc.
  • 3 juin 1974 - Départ des dernières troupes françaises.
  • 15 juin 1975 - Didier Ratsiraka devient Chef de l'Etat.
  • 21 décembre 1975 - Adoption par référendum de la Charte de la Révolution Socialiste Malgache.
  • 30 décembre 1975 - Proclamation de la République démocratique de Madagascar.
  • novembre 1982 - Réélection, pour sept ans, du président Ratsiraka.
  • 1983 - Premières mesures de libéralisation économique.
  • décembre 1986 - Libéralisation du commerce extérieur.
  • mars 1989 - Réélection du président Ratsiraka.
  • 1er mars 1990 - Institution du multipartisme.
  • 31 octobre 1991 - Convention entre les parties en présence marquant le début de la période de "Transition".
  • 19 août 1992 - Adoption, par référendum, de la constitution de la Troisième République.
  • 10 février 1993 - Le Professeur Albert Zafy, chef des "Forces Vives", est élu président de la République face à Didier Ratsiraka.
  • 17 mai 1996 - La Haute Cour constitutionnelle censure le gouvernement.
  • 29 juillet 1996 - Résolution d'empêchement des députés contre le président Zafy.
  • 31 janvier 1997 - Didier Ratsiraka est proclamé président de la République par la Haute Cour constitutionnelle avec 50.7% contre 49.6% à son rival Albert Zafy.
  • 15 mars 1998 - Référendum constitutionnel.
  • 12 avril 2000 - Un projet de loi contre la corruption est adopté par le conseil du gouvernement.
  • 25 août 2000 - La loi organique créant les provinces autonomes est adopté par l'Assemblée nationale.
  • 29 avril 2002 - La Haute Cour constitutionnelle proclame officiellement Marc Ravalomanana président de la République, élu avec 51.46% des suffrages. Ces résultats sont contestés par Didier Ratsiraka.
  • juillet 2002 - Fin de la crise politique. Didier Ratsiraka abandonne le pouvoir et quitte Madagascar.
  • 31 juillet 2002 - L'Ariary redevient la monnaie malgache.
  • janvier/février 2009 - Crise politique à Madagascar. A l'origine, la fermeture, en décembre 2008, de la radio privée du maire de Tananarive Andry Rajoelina, par le président de la République Marc Ravalomanana.
  • 1er février 2009 - Andry Rajoelina annonce le dépôt d'une procédure de destitution du Président.
  • 3 février 2009 - Andry Rajoelina est destitué de ses fonctions par le ministère de l'Intérieur, qui nomme un administrateur provisoire. Refusant sa destitution, il prend la tête, devant quelques 20 000 partisans, d'une "Haute autorité de transition".
  • 18 mars 2009 - Prise du pouvoir à Madagascar par le maire destitué d'Antanarivo, Andry Rajoelina: le conflit entre le Président et le maire de la capitale, déclenché en décembre 2008, se solde par le départ du Président, lâché par l'armée.
    • 17 mars 2009 - Marc Ravalomanana annonce sa démission, transférant les pleins pouvoirs à un directoire militaire, qui les transmet aussitôt au chef de l'opposition.
    • 18 mars 2009 - La Haute Cour constitutionnelle légalise l'accession à la présidence d'Andry Rajoelina. Celui-ci dissout l'Assemblée nationale et le Sénat et confie le 19 mars 2009, les attributions de ces institutions à la "Haute autorité pour la transition" et au "Conseil pour le redressement économique et social". La communauté internationale, notamment l'Union africaine dénoncent ce qu'elles considèrent comme un coup d'Etat.
  • 30 mars 2009 - Exclusion de Madagascar de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), jusqu'au retour de l'ordre constitutionnel et au retour du président déchu. Elle appelle également la communauté internationale à ne pas reconnaître l'accession au pouvoir d'Andry Rajoelina. L'Union africaine avait déjà suspendu Madagascar pour les même motifs le 20 mars 2009.
  • 21 juin 2009 - Sommet extraordinaire de la Communauté de développement d'Afrique australe sur la crise à Madagascar, à Johannesburg en Afrique du sud.
  • 9 août 2009 - Accord de partage du pouvoir à Madagascar, signé à Maputo au Mozambique.
  • septembre 2009 - Impasse politique à Madagascar: alors qu'un accord sur le partage du pouvoir a été signé le 9 août 2009 entre le chef de l'Etat, Andry Rajoelina, et le président déchu, Marc Ravolamanana, l'opposition accuse Andry Rajoelina de ne pas respecter son engagement de désigner les responsables devant organiser les élections générales dans un délai n'excédant pas quinze mois.
  • octobre 2009 - Processus de sortie de crise à Madagascar: le 6 octobre, les partis politiques parviennent à un accord de répartition des principaux postes du futur gouvernement de transition, dans la foulée des accords de sortie de crise signés à Maputo, au Mozambique.
  • 3/7 novembre 2009 - Sommet inter-malgache à Addis-Abeba, en Ethiopie: les principaux dirigeants politiques malgaches, l'actuel Président Andry Rajoelina, le Président déchu Marc Ravolamanana, et les anciens présidents Didier Ratsiraka et Albert Zafy, signent un accord sur le partage du pouvoir pendant la transition qui doit conduire à des élections fin 2010. La présidence d'Andry Rajoelina est confirmée.
  • 15 janvier 2010 - Négociations internationales sur la crise malgache.

(sources: France Diplomatie < la Documentation française < chronologie internationale)

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more