Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission

Côte d'Ivoire

La Côte d’Ivoire ou République de Côte d’Ivoire, est un pays d’Afrique de l’Ouest, membre de l’Union africaine. D’une superficie de 322 462 km2, elle est limitée au nord par le Mali et le Burkina Faso, à l’ouest par le Liberia et la Guinée, à l’est par le Ghana et au sud par l’océan Atlantique. La Côté d’Ivoire a pour capitale politique et administrative Yamoussoukro (Abidjan demeurant la capitale économique).

Le Pays

Division Géographique de la Direction des Archives du Ministère des Affaires Étrangères - 2004.

La Côte d’Ivoire ou République de Côte d’Ivoire, est un pays d’Afrique de l’Ouest, membre de l’Union africaine. D’une superficie de 322 462 km2, elle est limitée au nord par le Mali et le Burkina Faso, à l’ouest par le Liberia et la Guinée, à l’est par le Ghana et au sud par l’océan Atlantique. La Côté d’Ivoire a pour capitale politique et administrative Yamoussoukro (Abidjan demeurant la capitale économique).

Yamoussoukro compte plus de 110 000 habitants. Les principales villes sont :

  • Abidjan, capitale jusqu'en mars 1983, compte plus de 3 millions d'habitants et possède le plus grand centre industriel de la Côte d'Ivoire;
  • Bouaké, deuxième ville du pays avec 600 000 habitants.
  • Daloa, 135 000 habitants,
  • et San Pedro, 90 000 habitants, où se trouve le port principal de la Côte d'Ivoire ainsi que de nombreuses industries.

La langue officielle de la Côte d'Ivoire est le français. De plus, la Côte d'Ivoire compte environ 60 langues.

 

Quelques données
sur la Côte d'Ivoire:

Population: 20.6 millions d'habitants (PNUD, 2012)

Indice de développement humain: 0.432 (PNUD, 2012)

Taux de scolarisation: 56.2% (PNUD, 2012)

Religions:

  • islam 38.6%,
  • christianisme 32.8%.

Sur un fond commun d'animisme pratiqué par quasiment tous les Africains. (Maison des Français à l'Étranger)

Taux de prévalence au sida: 3% (ONUSIDA, 2011)

Monnaie: Franc CFA (1€ = 655.96 XAF)

Indicatif Internet: .ci

Indicatif téléphonique: +225

Membre d'organisations internationales:

  • Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO);
  • Organisation des Nations Unies (ONU);
  • Organisation internationale de la francophonie (OIF);
  • Union africaine (UA).

Chronologie de la Côte d'Ivoire

  • Période précoloniale - Les populations de langue mandé (Malinkés, Senoufos et Dioulas) peuplent la savane du nord tandis que les populations du groupe akan (Baoulés) s'installent dans la zone forestière et lagunaire au centre et au sud du pays.
  • XVe siècle - Des navigateurs portugais, dieppois et rouennais établissent des premiers contacts avec les peuples lagunaires et organisent le commerce de l'ivoire et des esclaves.
  • XVIIIe siècle - Le clan musulman des Ouattara renverse le pouvoir traditionnel animiste et étend sa domination.
  • Fin du XIXe siècle - L'explorateur français Louis Binger atteint la région de Grand-Bassam qui devient, en 1893, la capitale de la colonie de Côte d'Ivoire. Louis Binger en devient le gouverneur.
  • 1895 - Création de l'O.A.F. (Afrique Occidentale Française).
  • 1904 - Création de la colonie de Côte d'Ivoire dans ses frontières actuelles.
  • 7 août 1960 - Indépendance de la Côte d'Ivoire.
  • 1960/1993 - Présidence de Félix Houphouët-Boigny.
  • 1983 - Transfert de la capitale à Yamoussoukro, ville natale de Félix Houphouët-Boigny.
  • Mai 1987 - La Côte d'Ivoire se déclare insolvable face à une dette de 4.5 milliards de francs.
  • mai 1990 - Proclamation du multipartisme.
  • 7 décembre 1993 - Décès du Président Houphouët. Henri Konan Bédié, Président de l'Assemblée nationale lui succède, en vertu de l'article 11 de la Constitution.
  • 22 octobre 1995 - Henri Konan Bédié est élu Président avec près de 95% des voix.
  • 24 décembre 1999 - Le coup d'Etat dirigé par le général Robert Gueï renverse Henri Konan Bédié.
  • 2000/2005 - Guerre civile.
  • 23 juillet 2000 - Adoption d'une nouvelle Constitution et d'un nouveau code électoral.
  • 22 octobre 2000 - Élections présidentielles. Les résultats donnent la victoire à Laurent Gbagbo mais ils sont contestés par le général Robert Gueï. Celui-ci se proclame président le 24 octobre 2000. L'appel à la résistance de Laurent Gbagbo est suivi de violents affrontements entre partisans du nouveau président et ceux d'Alassane Ouattara.
  • 14 janvier 2001 - Élection de Laurent Gbagbo à la présidence de la République.
  • 10 octobre/10 décembre 2001 - A l'initiative du président Laurent Gbago est organisé un Forum pour la réconciliation nationale en Côte d'Ivoire.
  • novembre/décembre 2002 - Crise politique et militaire en Côte d'Ivoire.
  • 15/24 janvier 2003 - Conférence de paix inter-ivoirienne.
  • 24 avril 2008 - Signature d'un "code de conduite" par les trois principaux politiques ivoiriens en vue de l'élection présidentielle de 2008.
  • 12 février 2010 - Crise politique en Côte d'Ivoire: le président L. Gbagbo annonce la dissolution du gouvernement et de la Commission électorale indépendante, après plus d'un an de crise de cette institution. 
  • décembre 2010 - Élection d'Alassane Ouattara contestée L. Gbagbo.
  • 11 avril 2011 - Arrestation de Laurent Gbagbo.
  • 28 novembre 2011 - Incarcération de L. Gbagbo à la prison de la Cour Pénale Internationale à la Haye.

(sources: Maison des Français à l'Étranger, www.statistiques-mondiales.com)

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more