Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission
Navigation

En chemin vers Pâques : prière pour le Rwanda

Pour le quatrième dimanche de Carême, ce 15 mars, la Communauté d’Églises en Mission vous propose de prier pour l’Église Presbytérienne au Rwanda, et pour les suites des formations d’Animation en Études Bibliques Appliquées (AEBA) qui se sont tenues à Kigali de 2012 à 2014. Cette série de trois séminaires a permis de former une trentaine de participantes, devenues ainsi elles-mêmes formatrices, de manière à aider de la façon la plus large possible les femmes de l’EPRw à gagner en autonomie et à prendre toute leur place.
La fiche de l’EPRwanda
Séminaire AEBA au Rwanda : le rapport final
Retour sur le premier séminaire AEBA au Rwanda
Retour sur le deuxième séminaire AEBA au Rwanda
Retour sur le troisième séminaire AEBA au Rwanda
Séminaire AEBA au Rwanda : le mot du Secrétariat exécutif de la Cevaa
Le troisième séminaire AEBA en images : première partie
Le troisième séminaire AEBA en images : deuxième partie
Le troisième séminaire AEBA en images : troisième partie
Le troisième séminaire AEBA en images : quatrième partie
Séminaires AEBA pour l'Afrique de l'Ouest : session de juin 2013 à Porto-Novo (Bénin)
Séminaires AEBA pour l'Afrique de l'Ouest : reportage sur la deuxième session en juillet 2014 au Bénin
Quelques-unes des participantes du séminaire AEBA © Cevaa

« Maintenant, Dieu va juger ce monde et maintenant, il va jeter dehors le chef mauvais de ce monde. Et moi, quand on me placera en haut, au-dessus de la terre, j’attirerai à moi tous les êtres humains ».
(Jean 12:31-32)

« Chasser du monde ce qui résiste à l’Évangile et attirer tous les hommes vers le Christ » : cette proclamation de Jésus est aux fondements mêmes de la mission de Dieu telle que nous la comprenons. En une phrase, il nous dit que le jugement dernier a eu lieu à la croix, que le chef mauvais de ce monde n’est plus au pouvoir et que Dieu est un Dieu qui attire tous les humains à lui !

Chasser le « chef mauvais de ce monde », c’est identifier et mettre à l’écart tout ce qui résiste à l’Évangile : notre frénésie de consommation, notre acceptation facile de l’injustice, nos peurs de l’autre, nos convictions selon lesquelles on ne peut pas changer le monde et son système…. Le jugement c’est cela, ce n’est pas un jugement qui exclut des humains de la grâce, mais un jugement qui jette hors de notre monde ce qui les empêche d’être attirés vers Dieu. La mission comprend une fonction de dénonciation des structures « mauvaises », diaboliques, de notre monde.

Mais Jésus n’en reste pas là ! Après avoir extirpé le mal du milieu du monde, il annonce la grande réconciliation : tous les humains seront attirés par lui ! Le cœur de la mission de Dieu est là, dans cette certitude que notre Dieu est un Dieu qui attire, accueille et réconcilie avec lui tous les humains. C’est parce que nous croyons fermement que depuis la Croix cette dynamique est à l’œuvre dans le monde que nous voulons y entrer et la relayer encore aujourd’hui en dénonçant le « chef mauvais de ce monde » et en annonçant aux humains que Dieu ne rejette personne mais les attire tous.

Prière

Participantes du séminaire AEBA au Rwanda en novembre 2014 © Cevaa

 

 

Fais tomber les résistances

 

Père, nous te prions,
fais tomber les résistances
qui nous empêchent de nous rencontrer
et aide-nous à nous retrouver les uns les autres.

Apprends-nous la route qui conduit au voisin,
et donne-nous la force de l’amour
qui fait du plus éloigné l’être le plus proche.

Enlève de nos cœurs le levain de la haine
et que la grâce du pardon descende jusqu’à nous.

Tu as créé le monde de façon qu’il y ait place pour tous.
Ëveille le cœur de l’homme à l’écoute de la Parole
que tu nous as révélée au Sinaï,
car ta Parole est vérité pour toujours.

Ouvre nos mains, qu’elles nourrissent les affamés,
vêtent ceux qui sont nus,
guérissent ceux qui sont blessés,
soutiennent les faibles.
Ouvre nos yeux qu’ils voient la lumière,
nos oreilles qu’elles reconnaissent ta voix.

Pousse-nous sur la route vers le prochain,
que soit vaincue notre lassitude
et que, ne faisant plus qu’un seul cœur,
nous accomplissions ta volonté.

Père, tu accordes la paix aux cieux,
établis la paix en nous,
dans nos familles et parmi les hommes.

 

 

Livre de prières,
Olivétan - Société luthérienne (2008)

 

Aider les femmes à prendre toute leur place dans l’Église et la société

Participantes du séminaire AEBA au Rwanda © Cevaa

Dieu ne rejette personne mais attire, accueille et réconcilie avec lui tous les humains. Dieu ne fait point acception de personnes. Dieu voit dans chaque homme et chaque femme, une personne à sauver, pour laquelle Christ son fils unique a donné sa vie en sacrifice. Mais le monde dans lequel nous sommes nous montre tous les jours des situations qui sont tout à l’opposé - des situations d'exclusion, de relégation, d’inégalités... Nos Églises n’en sont pas exemptes. Or de telles situations affaiblissent le témoignage que peuvent porter nos Églises...

Actrices de changement, de développement, les femmes africaines restent encore trop souvent confrontées à des images réductrices, qui tendent à les reléguer dans des positions subalternes. Par le poids de sociétés où le pouvoir est forcément masculin ; mais aussi au sein d’Églises dont les postes de responsabilité sont tous occupés par des hommes, et dans lesquelles la Bible peut facilement être utilisée pour confiner les femmes dans des seconds rôles. Des préjugés qui sont inculqués aussi bien aux hommes qu’aux femmes ; pour les combattre, il ne suffit pas de les dénoncer, il faut les démonter en profondeur, revenir aux sources de cette vision réductrice de la femme.

Changer les mentalités est un travail de longue haleine. À travers les formations d’Animation en Études Bibliques Appliquées (AEBA), il s’agit de former des formatrices, qui iront elles-mêmes propager une vision plus équilibrée de la femme à travers d’autres séminaires, à travers leur implication dans leurs Églises respectives, à travers leur vie professionnelle et jusque dans leur famille...

L’Église Presbytérienne au Rwanda a été en pointe avec une série de séminaires AEBA organisés à Kigali à partir de 2012. La troisième et dernière session, donnant lieu à la délivrance du certificat de formatrice en AEBA aux participantes méritantes, s’est tenue en novembre 2014 ; le rapport final sur ce dernier séminaire est disponible sur le site de la Cevaa depuis début mars 2015. La Cevaa a en outre lancé des formations rassemblant des femmes de plusieurs pays, comme les séminaires AEBA pour l’Afrique de l’Ouest, commencés en juin 2013 et dont la deuxième session s’est déroulée en juillet 2014 à Porto-Novo, au Bénin.

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more