Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'Églises en mission

La Cevaa : pour la valorisation de la femme

À travers ses actions comme à travers son fonctionnement interne, la Cevaa est activement engagée dans la lutte contre les discriminations liées au genre. Elle se préoccupe notamment de renforcement du leadership féminin (à travers le programme AEBA, destiné à la formation des Animatrices d’Études Bibliques Appliquées, ou à travers des programmes d'échange entre Églises destinés à partager les expériences sur la place de la femme), ainsi que de développement socio-économique et durable des femmes. Le point avec un éditorial d'Henriette Mbatchou, Présidente de la Cevaa, publié par le magazine de l'UEPAL «L'Église Missionnaire».
Henriette MBATCHOU, Présidente de la Cevaa, lors du Conseil Exécutif de Fribourg © Cevaa

Avec l’évolution du monde et les exigences d’efficacité et de compétitivité, le rôle de la femme dans la contribution au développement des pays s’est accru sous d’autres cieux alors qu’en Afrique, celui-ci reste relégué aux calendes grecques.

À défaut de ne pas participer activement au développement, la femme continue à être considérée comme celle-là qui doit non seulement jouer les seconds rôles, mais aussi ne doit pas occuper un poste de responsabilité car ceux-ci sont l’apanage des hommes. Cette dévalorisation de la femme empêche l’éclosion des talents féminins tant il est vrai que nous connaissons la capacité de la femme à bien diriger lorsqu’elle occupe un poste de responsabilité.

Conscient de cette situation et soucieux du développement holistique de la femme, des actions sont menées par les femmes pour répondre à ce défi car il est temps d’agir, non seulement pour une prise de conscience, mais aussi et surtout pour que la femme retrouve la place qui est la sienne dans le plan de DIEU : coresponsable avec l’homme dans la gestion de l’univers.

À cet effet, quelques leviers à actionner s’identifient çà et là pour la valorisation de la femme et les deux actions importantes susceptibles d’aboutir à des résultats sont le renforcement du leadership féminin et le développement socio-économique et durable de la femme.

Le renforcement du leadership féminin

Pour aller plus loin :

Pour amener les femmes à être les actrices de leur changement, la sensibilisation et la conscientisation sur le genre et leurs droits devraient aboutir au changement de leur état cognitif.

Il est ici question d’amener les femmes à prendre conscience de leur valeur, de leurs capacités et du potentiel qu’elles représentent pour le développement des Églises et de la société. Pour cela des actions de sensibilisation et d’éducation sont menées pour leur permettre d’oser, de se mobiliser pour briser la glace afin d’accéder aux cercles de décisions.

Il est aussi question d’assurer le renforcement des capacités des femmes pour un leadership efficace. À ce niveau aussi les séminaires de renforcement des capacités sont organisés pour permettre aux femmes d’être prêtes pour assurer les responsabilités lorsqu’elles sont sollicitées ; améliorer la planification, la communication et la délégation.

La Cevaa est présente sur ce terrain et appuie les associations des femmes membres dans la mise en œuvre de ces actions.

Les programmes d’échange des associations des femmes des Églises appuyés par la Cevaa ont permis de partager les expériences sur la place de la femme dans les Églises des sous-régions de la Communauté et comment les femmes peuvent interagir pour que le potentiel féminin soit pris en compte tant dans les Églises que dans la société.

L’appui de la Cevaa ne contribue pas seulement au renforcement du leadership féminin sur le plan social, mais aussi sur le plan spirituel. Nous faisons référence à la Formation des Animatrices d’Études Bibliques Appliquées qui a commencé au Cameroun depuis quelques années, et qui s’étend aujourd’hui dans les autres régions de la Communauté

Assurer le développement socio-économique et durable des femmes

Formation en AEBA à Porto-Novo du 30 août au 13 septembre 2015 © Cevaa

Ce levier se matérialise par des actions d’autonomisation des femmes afin de réduire le niveau de dépendance financière qui demeure un grand handicap pour beaucoup de femmes.

Avec l’appui financier de la Cevaa, des associations des femmes des Églises membres organisent des formations sur les activités génératrices de revenus, accompagnent les femmes formées dans la mise en œuvre des micro-projets rentables par des appuis techniques et financiers.

Au Cameroun et dans le DUFC/EEC (Département de l’Union des Femmes Chrétiennes de l’Église Évangélique du Cameroun), ce programme, dénommé « Caravane de développement dans les régions synodales de l’Église » encourage l’entrepreneuriat féminin, gage du développement durable. Pour la pérennisation de ces micro-projets, les formations à l’éducation financière sont données pour la durabilité des activités.

L’ouverture de la Cevaa sur la parité est une réalité visible car l’approche genre est prise en compte dans ses stratégies d’action.

Nous pouvons citer :

  • L’égalité homme-femme dans sa structure organisationnelle ;
  • La représentativité homme-femme dans la représentation de ses membres ;
  • L’égalité de chances entre les hommes et les femmes lors des ouvertures des postes.

L’amélioration des conditions de vie des femmes contribue à l’élargissement des opportunités des femmes et facilite la lutte contre les discriminations liées au genre.

Toutes ces actions visent à constituer un véritable cercle de décision et un nombre de femmes capables de répondre efficacement aux éventuels besoins.

Communauté d’Églises en Mission, la Cevaa prône le vivre ensemble entre ses membres à travers le témoignage, le partage et l’action.

Henriette MBATCHOU,
Présidente de la Cevaa

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : , ,