Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission
Newsletter
Navigation

AEBA, un programme de formation qui fait l’unanimité

Formation en AEBA à Porto-Novo du 30 août au 13 septembre 2015, DR

La Cevaa organise régulièrement des séminaires d’Animation d’Etudes Bibliques Appliquées (AEBA), programme de formation destinée aux femmes. Mais quel est le but de ces événements ? Comment se déroulent-ils ? Retour sur l’histoire de l’AEBA.

Il est tentant de réduire à néant ce qui nous bouscule, ce qui nous dérange, ce que l'on ne comprend pas. Il nous faut pourtant reconnaître en la femme cet Autre qui nous permet d'être libre. Sans elle, y aurait-il cette différence fondamentale, à l’origine de l’altérité, qui donne à l’homme la possibilité d’un vis-à-vis ? 

 

Formation en AEBA à Porto-Novo du 30 août au 13 septembre 2015, DR

Formation en AEBA à Porto-Novo du 30 août au 13 septembre 2015, DR


La responsabilité à laquelle nous appelle Dieu consiste à accepter cette différence. Non en l'assignant à une place mais en lui donnant la possibilité d'être "un autre que moi". Enseigner les textes dans ce sens, sans chercher à établir un ordre ou une hiérarchie, voilà bien un défi que tente de relever la Cevaa. 


La mise en place, voilà plus de 20 ans maintenant, d'un programme de formation à destination des femmes nommé AEBA (pour Animation d’Etudes Bibliques Appliquées ou Contextual Bible Study – CBS, en anglais) est à ce titre une entreprise qui ne manque pas d’audace. 


Une ambition à la hauteur des enjeux

 

En effet, le projet a pour but de corriger les lectures erronées de la Bible qui, depuis longtemps, ont consisté à maintenir la femme dans la soumission. La formation est faite pour leur redonner les moyens de lire la Bible avec d’autres « lunettes ». Elles apprennent à se prendre en charge et à aborder efficacement les problèmes multiformes qui les accablent, elles et leur entourage, au quotidien. L’enjeu est de taille. Il consiste à leur permettre de participer activement à la construction et à la promotion du Royaume de Dieu et au développement de leur société.

 

Une formation qui se pérennise

 

La formation AEBA a déjà fait ses preuves au Cameroun, au Congo-Brazzaville et au Rwanda. Dès 1996, une formation d’Animatrices d’Etudes Bibliques Appliquées a été mise en place au Cameroun pour les membres du Département de l’Union des Femmes Chrétiennes (DUFC) de l’Eglise Evangélique du Cameroun (EEC). A partir de l’année 2000, cette formation fut élargie aux femmes membres d’autres Eglises protestantes du Cameroun. Au regard du grand succès de la formation AEBA au Cameroun, il fut décidé de proposer cette formation à d’autres pays : au Congo-Brazzaville, de 2009 à 2011, puis au Rwanda, de 2012 à 2014.

 

Les enjeux sont immenses. La Cevaa s’engage depuis toujours pour la formation des femmes. Faisant face à la demande croissante des Eglises, le Conseil exécutif de la Cevaa a décidé d’offrir cette formation à plusieurs Eglises afin qu’un plus grand nombre puissent en bénéficier. De 2013 à 2015 ce sont les Eglises de la région de l’Afrique de l’Ouest et du Nord (EPMB, EMT, EMUCI, EEAM, EPS, ELS) qui en ont bénéficié au Bénin.

 

Le prochain séminaire a lieu en novembre 2016, à L’Île de la Réunion pour les Eglises de la région Afrique australe et Océan indien.


La formation AEBA poursuit trois principaux objectifs 

 

En premier lieu, la formation AEBA vise à former des femmes qui deviendront à leur tour des formatrices. Cela garantit la pérennité du projet : l’Eglise pourra poursuivre ce programme de manière autonome grâce à l’action des animatrices mises à leur disposition.

 

Vient ensuite la question épineuse du matériel de travail. C’est là le second objectif : à l’issue de la formation, les femmes seront capables de produire du matériel dont elles auront besoin pour leur travail futur (fiches d’animation biblique par exemple).

 

Enfin, la formation vise aussi à stimuler la collaboration parmi les femmes d’une même Eglise et un travail en réseau qui pourra par la suite s’étendre aux femmes d’autres Eglises et pays.
La mise sur pied d’un réseau d’animatrices bibliques formées assure le processus de diffusion. 

 

Questions pratiques

 

La participation efficace à cette formation requiert que les participantes aient au minimum un Certificat d’Etude Primaire. Elles doivent savoir au moins lire et écrire couramment. Cette formation ne requiert pas nécessairement une base théologique : pour devenir animatrice, il n’est pas obligatoire d’avoir fait des études théologiques.


La formation se fait en trois sessions de deux semaines par an, pendant trois années ! Les femmes ayant pris part aux trois sessions de formation et ayant réussi l’examen final se verront remettre leur diplôme. Par ailleurs, cette formation est dispensée en français et en anglais. 


Il est surprenant de constater qu'aujourd'hui encore, bien des femmes actives et engagées dans les Eglises peinent à s'affirmer et à prendre les responsabilités qu'elles méritent. Nous sommes certains que c’est avec des initiatives comme celle-ci que les lignes peuvent bouger. Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui soutiennent et participent à ces cycles de formation.  

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : , , ,