Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission
  • img_slider_4.png

Communauté d'églises en mission

Des Eglises protestantes de divers continents réunies le 30 octobre 1971 à Paris ont décidé de constituer la Communauté Evangélique d'Action Apostolique (Cevaa). Lors du Conseil du 30 octobre 1999 à Nece (Maré, Nouvelle-Calédonie), elles ont décidé de modifier le nom de la Communauté et de la nommer Cevaa – Communauté d’Eglises en mission.
  • Centrafrique : « La confusion s’établit entre le sociologique et le religieux »

    Troisième témoignage de retour de Centrafrique : celui du pasteur Jean-Arnold de Clermont, président du Défap et vice-président de l'Observatoire Pharos. Il s'interroge sur l'importance réelle des tensions interreligieuses dans les violences que traverse le pays. Importance le plus souvent surévaluée lorsqu'on parle de la crise centrafricaine sous l'angle d'un conflit entre chrétiens et musulmans : ce n'est pas une guerre de religions. Et pourtant, des tensions préalables existaient, plutôt d'ordre social et ethnique, mais où la composante religieuse a petit à petit été mise en avant au fur et à mesure que les oppositions s'exacerbaient.

  • Séminaire AEBA en images : la deuxième partie de la session du Rwanda

    Moments de partage spirituel et exercices d'animation théologique, début de la période des évaluations avec tout d'abord les évaluations pratiques par groupe, puis les évaluations théoriques ; présentation des traducteurs : revivez ici le début de la deuxième semaine du séminaire AEBA au centre Isano, à Kigali.

  • Centrafrique : « Ces témoignages de violence extrême renvoient chacun à lui-même »

    Deuxième témoignage de retour de Centrafrique : celui de la sociologue Françoise Parmentier, présidente de Confrontations, association d’intellectuels chrétiens. Ayant pu échanger avec des intellectuels centrafricains sur la crise profonde que traverse toute la société de leur pays, elle dit son admiration devant leur "capacité de mise à distance et de retenue personnelle quant aux drames qu’ils traversent". Tout en s'interrogeant sur les scènes de violence dont ils témoignent, qui "questionnent les fondements mêmes de l’être humain".

  • Centrafrique : « On écoutait, silencieux et sidérés »

    Premier témoignage de retour de Centrafrique, celui de l'historien Jacques Sémelin, directeur de recherches Ceri-CNRS. Il faisait partie de la délégation qui est allée en octobre à la rencontre des intellectuels centrafricains pour « comprendre les racines de la violence extrême », à l'initiative de l'Observatoire Pharos et avec le soutien du Défap, de Pax Christi France et de l’association Liberté pour l’esprit. Un témoignage à retrouver sur les sites de Pharos et de La Croix.

  • Rwanda : suite du séminaire AEBA en images

    Le séminaire d'Animation en Etudes Bibliques Appliquées (AEBA) se poursuit au centre Isano, à Kigali, jusqu'au 23 novembre. Séances d'animation théologique, interventions des conférenciers, portraits des participantes et moments de détente : revivez ici en photos toute la première partie du séminaire.

  • Centrafrique : retour de mission à Bangui

    Quelles sont les racines et les implications de la "violence extrême" que connaît aujourd'hui la société centrafricaine ? Nous vous proposons cette semaine une série de témoignages d'intellectuels et religieux français de retour de Bangui. Ils y étaient au cours du mois d'octobre dans le cadre d'une série de rencontres organisées par l’Observatoire Pharos du pluralisme des Cultures et des Religions, avec le soutien du Défap, de Pax Christi France et de l’association Liberté pour l’esprit. Ces témoignages, recueillis par Pharos, ont été également repris par La Croix, dont un journaliste, Laurent Larcher, accompagnait la délégation.

  • Le séminaire AEBA au Rwanda en images

    Moments de culte, de chants et de partage à l'ouverture du séminaire, remise symbolique de la nouvelle Brochure d'Animation théologique au Président de l'Eglise Presbytérienne au Rwanda, photo de famille des participantes : revivez en images les premiers moments de la troisième session AEBA, qui se tient au centre Isano, à Kigali, jusqu'au 23 novembre.

  • Séminaire AEBA au Rwanda : le mot du Secrétariat exécutif de la Cevaa

    La troisième session du séminaire AEBA au Rwanda marque une étape importante : à l'issue de cette formation, les participantes ayant reçu le diplôme de Formatrice en AEBA devront être autonomes pour faire profiter leurs communautés et toute l'Eglise Presbytérienne au Rwanda des connaissances qu'elles auront acquises. Ce qu'a souligné le Pasteur Samuel Désiré Johnson, Secrétaire exécutif chargé du Pôle Animations, lors de son message à l'occasion du culte d'ouverture. Il a également tenu à remercier, au nom du Secrétariat exécutif de la Cevaa, la direction de l'Eglise Presbytérienne au Rwanda qui a souhaité cette formation et qui l'a soutenue depuis le début jusqu'à cette dernière session.

  • Troisième session des séminaires AEBA au Rwanda

    Entamée en 2012, la série de séminaires d'Animation en Etudes Bibliques Appliquées (AEBA) au Rwanda arrive à son terme avec la troisième et dernière session, qui se tient à Kigali du 8 au 23 novembre 2014. Une session particulière, non seulement par son programme, faisant la part belle aux questions de développement et de gestion des conflits, mais aussi parce qu'elle donnera lieu à la remise d'un diplôme de formatrice en AEBA aux participantes qui seront allées au bout des trois sessions et auront franchi avec succès les évaluations des connaissances...

  • L'Union Africaine consulte les chefs religieux sur son "Agenda 2063"

    "L'Agenda 2063" est une initiative ambitieuse qui vise, sous l'égide de l'Union Africaine, à recueillir des contributions de toutes les composantes des sociétés africaines pour définir une stratégie globale sur 50 ans. C'est dans ce cadre qu'une consultation des organisations religieuses a été organisée les 5 et 6 novembre 2014, en partenariat entre la Commission de l'Union Africaine (CUA) et la Conférence des Eglises de Toute l'Afrique (CETA).

  • Des nouvelles de la jeunesse du Cameroun

    Comment permettre à la Jeunesse d'avoir un rôle plus actif, aux jeunes de faire entendre leur voix et leurs aspirations dans la vie des Eglises ? Les responsables pour la Jeunesse de l'Eglise Evangélique du Cameroun ont lancé la réflexion, sous forme d'ateliers, pour élaborer un document stratégique destiné à servir de cadre de travail de l'EEC pour sa jeunesse.

  • Quand deux Eglises de la Cevaa parlent de croissance

    Le pasteur Andy Buckler, d'origine britannique et bon connaisseur du mouvement des Fresh Expressions, travaille actuellement pour l‘Eglise Protestante Unie de France (EPUdF), membre de la Cevaa. Il est invité par l'Eglise Evangélique réformée du canton de Vaud (EERV), également membre de la Cevaa, pour une rencontre et des échanges sur la croissance des Eglises.

  • Lutter contre la stigmatisation des survivants d’Ebola

    La propagation du virus Ebola ne s'attaque pas seulement aux corps des malades : elle détruit aussi le tissu social dans les pays touchés par l'épidémie. Peur, méfiance, réactions irrationnelles de rejet : voilà ce qui guette celles et ceux qui sont soupçonnés d'être porteurs de la maladie, ou qui ont été contaminés et ont survécu. Voilà pourquoi la Cevaa a décidé, lors de sa dernière Assemblée Générale au Sénégal, de débloquer 120 000 euros afin de favoriser l'information et de lutter contre la stigmatisation. Pour illustrer cet impact du virus Ebola, nous reproduisons ici un article d'analyse d'IRIN News, rattaché au Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU.

  • Sénégal : entretenir le dialogue islamo-chrétien

    Le Sénégal a une tradition de dialogue fécond entre christianisme et islam, qui s'illustre dans les activités des deux Eglises membres de la Cevaa présentes dans ce pays : l'ELS (Eglise luthérienne du Sénégal) et l'EPS (Eglise protestante du Sénégal). Au sein de ces Eglises, certaines personnalités ont un rôle privilégié pour jeter des ponts entre les confessions : c'est le cas du pasteur Pierre Adama Faye, de l'ELS, qui a suivi un cursus spécifique sur les relations islamo-chrétiennes à l'Université Saint-Paul de Limuru, au Kenya. Aujourd'hui de retour au Sénégal, il organise notamment des rencontres axées sur les problématiques communes entre religions et sur la coexistence pacifique. Illustration en images.

  • Centrafrique : « Comprendre les racines de la violence extrême »

    Une délégation de religieux et intellectuels français s'est rendue à Bangui du 22 au 25 octobre, emmenée par le pasteur Jean-Arnold de Clermont. Objectif : permettre les échanges avec des intellectuels centrafricains, témoins directs des horreurs de la crise que traverse leur pays. Ces rencontres ont eu lieu alors que Bangui venait de traverser un nouvel épisode de violences, qui avait retardé l'arrivée au Sénégal des délégués centrafricains invités à l'AG de la Cevaa.

  • Patricia Rohner-Hégé élue vice-présidente de l'UEPAL

    Réuni à Strasbourg (France) le samedi 18 octobre 2014, le Consistoire supérieur de l’Église protestante de la Confession d’Augsbourg d’Alsace et de Lorraine (EPCAAL) vient d’élire Patricia Rohner-Hégé à la vice-présidence du Directoire de l’EPCAAL. Elle est la première femme à occuper ce poste.

  • Message de la huitième AG de la Cevaa aux Eglises membres

    Travail sur les programmes missionnaires, renforcement de la stratégie jeunesse de la Cevaa, présentation de la nouvelle brochure d’animation théologique : l'Assemblée Générale de Saly a lancé de nouvelles orientations importantes pour toute la vie de la Communauté au cours des prochaines années. Dans ce message aux Eglises, l'AG de Saly confie aussi à l'intercession des Eglises divers sujets de prière comme les peuples victimes du virus Ebola, ou encore le drame des migrants traversant la Méditerranée.

  • Lutte contre le virus Ebola : la Cevaa débloque 120 000 euros

    Devant l'ampleur de la crise sanitaire qui touche plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, l'Assemblée Générale de la Cevaa a décidé d'allouer 120 000 euros à la lutte contre le virus Ebola. Cette somme pourra servir à soutenir directement les Eglises de pays touchés via la CETA (Conférence des Eglises de Toute l'Afrique), ou à financer des actions de sensibilisation et de lutte contre les manifestations de rejet liées à la peur du virus dans les Eglises membres de la Cevaa.

  • Message de Centrafrique : « Nous sommes dans la fournaise »

    Violence quotidienne, survie au milieu des groupes armés qui peuvent attaquer à tout moment sous le regard de forces internationales passives : les deux délégués de l'Eglise protestante Christ-roi de Centrafrique ont donné, lundi 20 octobre, devant l'AG de la Cevaa, un témoignage frappant du calvaire que vit la population centrafricaine entière. Tout en prenant une image biblique, celle de Schadrac, Méschac et Abed-Nego, les trois Hébreux jetés dans la fournaise par le roi Nebucadnetsar.

Zoom sur

  • AG 2014 de la Cevaa : premiers retours sur les débats

    L'un des grands enjeux de l'Assemblée Générale de Saly est le lancement de la prochaine Action Commune, qui verra toutes les Eglises de la Communauté travailler sur la thématique : "Familles, Evangile et Culture dans les mutations du monde". Un thème difficile, car les contextes culturels et les conceptions de la famille sont très divers au sein de la Cevaa. Les débats sont entrés dans le vif du sujet le jeudi 16 octobre, à travers des travaux de groupes et une discussion très fournie en plénière. Voici ce qu'ont pensé les modérateurs et un invité de l'ambiance et de l'orientation des débats.

  • Centrafrique : un culte protestant dédié à la solidarité à Bangui

    Le culte célébré dimanche avec les membres de l'Église du Christ roi a permis, à partir d'une lecture du récit d’Élie au désert, de nourrir une réflexion sur les mécanismes de repli qui ont pu contribuer à alimenter peur, méfiance et finalement violence au sein du peuple centrafricain. La présence de Dieu, à l’extérieur des lieux obscurs où chacun peut être tenté de se retrancher, pourra-t-elle faire sortir de leur retraite ceux qui ont été blessés, effrayés, qui se sentent démunis ?

Animation
  • Animation théologique : séance de relecture finale pour la nouvelle Brochure

    Le second séminaire-atelier consacré à la relecture finale de la Brochure d'Animation théologique de la Cevaa se déroule en ce mois de mai à Lomé, au Togo. Au bout d'un an de travaux, place aux dernières corrections et aux ultimes ajustements... Visite en images des séances de travail au CAFAP-Bagbé (Centre d'Accueil et de Formation Active et Permanente), créé dans les années 90 par l'UCJG/YMCA Togo.

Echange
  • Echange entre le Département des femmes de l’EEC et l’Union des femmes chrétiennes de l’EEG

    Du 13 au 20 Novembre 2012, la délégation du département de l’Union des Femmes Chrétiennes de l’Eglise Evangélique du Cameroun composé de 11 membres s’est rendue à Libreville dans le Cadre de l’Echange Sud Sud pour échanger et partager avec les femmes de l’Eglise Evangélique du Gabon. Le projet était né à la suite de l’AG de Libreville (en 2010) où des contacts avaient été établis pour la préparation du voyage.

Jeunesse
  • Séminaire Jeunesse de Porto-Novo : aller plus loin pour les jeunes de la Cevaa

    Au-delà de la sensibilisation des Responsables Jeunesse aux objectifs et à la stratégie de la Cevaa vis-à-vis des jeunes, et au-delà de la découverte des richesses de l'animation théologique, le séminaire de formation qui s'est tenu du 27 juillet au 3 août 2014 à Porto-Novo (Bénin) a débouché sur une série d'observations et recommandations destinées à être présenté lors de l'Assemblée Générale de Saly (Sénégal). Les Responsables Jeunesse y insistent notamment sur leur volonté d'être pleinement acteurs de la stratégie Jeunesse de la Cevaa, et de constituer un réseau solide.

Projet
  • Polyclinique du Bon Samaritain : le prix de la santé... et de la solidarité

    Œuvre de santé de l'Eglise protestante méthodiste du Bénin, cet établissement de Porto-Novo soutenu par la Cevaa accueille les patients sans distinction de religion. Les prestations y sont meilleures que dans les hôpitaux publics, les soins plus accessibles. Mais il faut surmonter tous les jours les problèmes matériels...