Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission
Navigation

« Tendre vers un vivre-ensemble »

Séminaire NAC Libreville, novembre 2015, DR

Paulette DJENGUE, vice-présidente nationale de l'Union des Femmes Bapistes du Cameroun de l'UEBC, nous parle de la famille dans un monde en mutation.

 

Résumé

 

Dans un monde en mutation, les familles se disloquent à cause des conflits qui naissent en leur sein, dans un cadre où foisonnent différentes cultures.

 

Avec ce séminaire, la Cevaa propose d’apporter quelques pistes de solutions aux différents conflits qui peuvent survenir.

 

L’Union des Églises Baptistes du Cameroun (UEBC) est une union d’Eglises qui vivent ensemble, et les membres constituent des familles différentes, constituées de couples interreligieux et/ou interconfessionnels.

Le thème de la Nouvelle Action Commune concerne donc effectivement les Eglises de l’UEBC car elles doivent faire face à différents types de conflits.

 

Il y a également un foisonnement des cultures : celles-ci nécessitent d'avoir des outils permettant à l'ensemble de la communauté de pouvoir gérer les problèmes, pour tendre vers un vivre-ensemble.

 

Dans ce séminaire, il y a un travail sur l’animation théologique, sur l’élaboration de fiches bibliques et sur l’utilisation d’un autre type de communication : le développement de sketches qui permettent à différentes populations de s'approprier rapidement le thème.

La culture africaine reste orale et le visuel que sont les sketches vient accompagner ceux qui ont des difficultés à recevoir une formation à travers la lecture. Cela permet aux formateurs de transmettre et d’expliquer la Nouvelle Action Commune.

 

 

Paulette nous parle également de la situation des femmes dans son Eglise : le mouvement dont elle est la vice-présidente compte près de 6000 femmes chrétiennes. Des formations ont été mises en place pour les membres des Eglises, au sein desquelles les femmes occupent une place importante.

Elles sont les plus nombreuses aux célébrations dominicales.

 

« La femme doit être à côté de l'homme, qu'ils marchent ensemble. La femme a une place privilégiée dans nos Eglises », dit Paulette, avant d’ajouter : « la femme est la mère de l'Eglise ».

 

Paulette conclut par une prière à Dieu afin de « permettre que les hommes reviennent sur le choix à faire, celui de recevoir la vie que Dieu nous propose et d'abandonner la mort. Que la paix règne dans les cœurs de ceux qui peuvent la multiplier afin que nous n'assistions plus à toute cette souffrance que le monde entier est en train de vivre ».

 

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : , , ,