Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'Églises en mission

Bénin : l’EPMB réunifiée prépare son synode général

L’Église protestante méthodiste du Bénin tiendra son prochain synode général du 19 au 25 février 2018 à Porto-Novo, capitale du Bénin. Un rendez-vous d’autant plus important pour cette Église qu’il sera le premier depuis sa réunification, célébrée fin juin 2017 après une vingtaine d’années de division. La Cevaa a été invitée à y participer.

 

Comme le souligne le Président de l’EPMB (Église protestante méthodiste du Bénin, membre de la Cevaa), le Rév. Dr Amos Kponjesu HOUNSA, «le synode est un moment très important et déterminant dans la vie de l’Église. C’est le lieu de faire le bilan de l’année écoulée et d’envisager de nouvelles perspectives pour la nouvelle année.» A cet aspect crucial dans la vie de l’EPMB s’ajoute, en cette année 2018, une dimension supplémentaire : le synode général qui se tiendra du 19 au 25 février 2018 à Porto-Novo, capitale du Bénin, sera le premier depuis la réunification de l’Église.

La Cevaa a été invitée à y prendre part : depuis la cérémonie d’ouverture solennelle jusqu'au culte de clôture, prévus respectivement le jeudi 22 février 2018 à 8 heures et le dimanche 25 février 2018 à 9 heures à l’église locale «Cité de Grâce» de Houèzounmè, la Cevaa sera présente ; et entretemps, elle participera aux travaux du synode.

«Consolider l’unité»

Pour aller plus loin :

La réconciliation de l’EPMB avait été célébrée lors d’un synode extraordinaire qui s’était déroulé du 26 juin au 2 juillet 2017 à Cotonou, capitale économique du pays, située à un peu moins d’une quarantaine de kilomètres de Porto-Novo. Ce synode, qui mettait fin à 19 ans de division de fait entre les méthodistes béninois (de 1998 à 2017), avait vu l’élection de l’actuel Président, le Rév Dr Amos Kponjesu HOUNSA, du Secrétaire Général, le Rév. Clément AKPAKI, et du Vice-Président, M. David Kpessou DOSSA. La présidente de la Cevaa, Mme Henriette Mbatchou et le Secrétaire général de la Cevaa, le pasteur Célestin Kiki, étaient présents.

«Notre Église», rappelle encore le Président de l’EPMB, «vient de sortir d’une crise profonde et au cours de ce premier synode nous aurons besoin de tous nos partenaires et pasteurs pour apporter leurs contributions aux différents travaux qui seront présentés et analysés afin, non seulement de consolider l’unité mais aussi d’adopter un plan de développement pour l’Église. Aussi aurons-nous à adopter des référentiels pour l’harmonisation de nos pratiques qui ont été pendant longtemps divergentes.»

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more