Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission

Séminaire AEBA à la Réunion : la première session achevée

Le 27 novembre 2016, s’achevait le séminaire de formation AEBA à Saint-Denis de la Réunion. Lors du culte de clôture, le secrétaire exécutif chargé du pôle animations de la Cevaa, Samuel D. JOHNSON, est revenu sur les fondements et les objectifs de la formation devant une assemblée attentive. Retrouvez aujourd’hui l’intégralité de son message de clôture.

Madame la Présidente du Conseil Paroissial,

Mesdames les participantes à la formation AEBA,

Mesdames et messieurs, chères sœurs et chers frères en Christ,

 

Je rends grâces à Dieu notre créateur qui a permis que notre projet séminaire qui a commencé le 13 novembre dernier  arrive sans problèmes à son terme ce jour.

Je voudrais dans un premier temps vous rappeler brièvement en quoi consiste cette formation qui est proposée aux Eglises de la Région Afrique australe Océan indien et à l’Evangelical Presbyterian Church, Ghana.

 

Pourquoi cette formation AEBA ? : La Bible ayant souvent été maladroitement utilisée, tant dans les nouvelles Eglises que dans celles dites historiques, La Cevaa et ICCO-Cooperation (Kerk in Actie) ont, dans le cadre de leur collaboration, mis sur pied un Projet de développement de la formation AEBA, c’est-à-dire : Animation d’Etudes Bibliques Appliquées (ou Contextual Bible Study –CBS, en anglais).  

Ce projet a pour but de corriger les lectures erronées de la Bible dont l’objectif, depuis longtemps, a consisté à maintenir la femme dans la soumission. En d’autres termes, il est question de redonner aux femmes les moyens qui leur permettent de lire la Bible avec d’autres lunettes, c'est-à-dire de manière à se prendre en charge, et à aborder efficacement les défis multiformes qui les accablent au quotidien (elles et les personnes qui les entourent), afin de leur permettre de participer activement à la construction et à la promotion du Royaume de Dieu et au développement de leur société.

Cette formation a déjà fait ses preuves au Cameroun. En effet, depuis 1996, une formation d’Animatrices d’Etudes Bibliques Appliquées a été mise en place au Cameroun pour les femmes du Département de l’Union des femmes Chrétiennes (DUFC) de l’Eglise Evangélique du Cameroun (EEC). A partir de l’année 2000, cette formation fut élargie aux femmes membres d’autres Eglises protestantes au Cameroun (UEBC, EPC etc.).

Au regard du grand succès que la formation AEBA a eu au Cameroun, il fut décidé d’offrir cette formation à d’autres pays. A cause de la proximité géographique et culturelle, le choix s’est porté sur le Congo Brazzaville où elle a eu lieu de 2009 à 2011. De 2012 à 2014, ce fut le tour de l’Eglise Presbytérienne au Rwanda qui en a bénéficié.

Au regard de l’importance que revêt la formation des femmes au sein de la Cevaa, et surtout aussi à cause de la demande croissante des Eglises, le Conseil exécutif de la Cevaa qui s’est tenu à Tahiti au mois d’avril 2012 a décidé d’offrir cette formation à plusieurs Eglises à la fois. Le choix s’est porté d’abord sur la Région Afrique occidentale et du Nord de 2013 à 2015. Votre Région bénéficie donc de ce séminaire à partir de cette année. Le contenu et le but de la formation restent les mêmes.

 

Les objectifs  de la formation : Trois principaux objectifs sont visés au cours de cette formation :

  • La formation des formatrices : La formation AEBA vise à former des femmes qui deviendront à leur tour des formatrices. La pérennité du projet est ainsi assurée, car les Eglises de cette Région pourront poursuivre ce programme de manière autonome grâce à l’action des formatrices qui seront mises à leur disposition. 
  • La production d’un petit matériel de travail : A l’issue de la formation, ces femmes seront capables de produire du matériel dont elles auront besoin pour leur travail futur (fiches d’animation biblique par exemple).
  • Mise sur pied d’un réseau d’animatrices bibliques formées : Cette formation vise aussi à stimuler une collaboration et un travail en réseau parmi les femmes d’une même Eglise, un travail en réseau qui pourra s’étendre, on l’espère, aux femmes d’autres pays et Eglises.

 

Cette première session a été encadrée par la Pasteure Francesca COZZI, la révérende Docteure Fidèle Fifame HOUSSOU-GANDONOU, et le révérend Dr. Samuel Désiré JOHNSON, assistés par la Pasteure Julie KANDEMA, formatrice stagiaire.

Cette première session fut une session d’initiation à l’Animation théologique et à l’introduction générale au monde de l’Ancien et du Nouveau Testament, sans oublier les techniques et la pratique de l’animation de groupes. Ce fut aussi l’occasion d’initier les participantes à la méthode de lecture biblique en trois étapes.

Lors de cette première session, 24 (vingt-quatre) femmes, venues des Eglises suivantes ont pris part : Lesotho Evangelical Church in Southern Africa, l’United Church of Zambia, l’Eglise Presbytérienne de l’Île Maurice, l’Eglise Protestante de la Réunion et l’Evangelical Presbyterian Church, Ghana. Nous regrettons l’absence de l’Eglise Presbytérienne du Mozambique pour des raisons qui nous sont inconnues. Comme vous le constatez vous-mêmes, certaines Eglises sont déjà, à cause des plans de vol, en route pour leurs pays. Seules trois Eglises sont présentes à ce culte.

Nous les facilitateurs avons sommes pleinement satisfaits de l’engagement de toutes ces femmes au cours de cette première session. Nous sommes convaincus que ces femmes sont décidées à prendre leur place dans l’Eglise et dans la société, car c’est Dieu qui la leur a donnée depuis la création.

Je tiens ici à dire merci aux responsables de l’Eglise Protestante de la Réunion en général, et à la Présidente de son Conseil Paroissial en particulier, qui nous ont si chaleureusement accueillis.  

Je tiens aussi à vous féliciter, vous les femmes qui avez accepté de vous laisser former pour le bien de l’Eglise en particulier et de toute la société dans VOS pays respectifs en général.

Nous espérons que vous pourrez déjà mettre en pratique ce que vous avez appris au cours de cette session au sein de vos Eglises.

Nous vous souhaitons un bon retour sous la protection de notre Dieu, dans le vif espoir de vous revoir l’année prochaine pour la seconde session.    

 

Que le Seigneur vous bénisse.

 

Saint Denis de la Réunion, le 27 novembre 2016.

Pasteur Samuel D. JOHNSON

 

 

Lire l'intervention des participantes

 

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : ,