Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission

Nouvelle Action Commune : réfléchir sur la multiplicité des modèles familiaux

Pasteure de l’Eglise Evangélique Réformée du canton de Vaud en Suisse et directrice du centre social protestant Vaud, Hélène Küng a été conviée par la Cevaa pour animer un atelier sur le thème : « La multiplicité des modèles familiaux : Un regard théologique sur les promesses et les interpellations posées par les évolutions actuelles », lors du séminaire sur la Nouvelle Action Commune. Après une journée riche en échanges et en débats, Hélène a pris le temps de répondre à nos questions.

La mutation familiale est une question qui vous tient particulièrement à cœur. Pour quelle raison ?

En tant que directrice du centre social protestant Vaud, j’accompagne tous les jours des couples et des familles aux schémas très différents.Face aux difficultés dans nos vies professionnelles et sociales, la famille et le couple deviennent aujourd’hui une valeur-refuge car Ils sont porteurs d’espoirs. Mais une valeur-refuge peut courir le risque que sa côte soit trop haute. Le modèle familial peut aussi être oppressant.

Alors cette famille est-elle un modèle ou une structure changeante ? Comment vivent les gens, en couple et en famille ? Quels sont leurs besoins, entre espoirs et pressions sociales ? Toutes ces questions, j’y suis confrontée au quotidien. Je suis heureuse de pouvoir partager aujourd’hui mon expérience avec les participants de la Nouvelle Action Commune.

 

Pourquoi parle-t-on de « multiplicité de modèles familiaux » ?

Une chose est sûre aujourd’hui : la famille ne doit plus se conjuguer au singulier ! le modèle dit « classique », « bourgeois », que certains disent « chrétien », continue de faire rêver. Le concept papa-maman-garçon-fille est toujours exploité dans la publicité et continue de faire vendre. Mais ce modèle ne résume pas la réalité, ou plutôt les réalités, que nous vivons aujourd’hui.

Car oui la famille se conjugue désormais au pluriel avec les schémas de notre société : familles monoparentales, couples recomposés, familles nombreuses, couples de même sexe…la liste est longue !

 

Comment accompagnez-vous les familles au Centre Protestant Vaud ?

Le centre protestant Vaud offre une aide aux personnes en difficulté sur des questions de couples et d’argent, mais aussi sociales, juridiques et professionnelles.

Nous proposons une écoute par des professionnels à toute étape de la vie du couple, et quel que soit le type de difficulté rencontrée. Nous adoptons toujours une attitude non jugeante, c’est-à-dire que nous accueillons les couples tels qu’ils sont, dans leur réalité et leur expérience. Nous proposons de travailler avec eux sur leurs difficultés, sans leur dicter des solutions.

Le travail du centre protestant est très laïque. Les personnes qui viennent nous voir sont issues de toutes les religions et milieux sociaux.

D’avoir vu à l’œuvre les conseillers de couple et entendu leurs témoignages, j’en ai éprouvé un questionnement quant à la doctrine chrétienne de la famille : comment vivons-nous ces défis en Eglise et comme chrétiens ? Quelle pratique construisons-nous et pourquoi ? Comment cette pratique et ces rencontres interpellent-elles notre foi ? Des questionnements que j’ai souhaité partager avec le groupe de la Nouvelle Action Commune.

 

Hélène Küng lors du séminaire sur la Nouvelle Action Commune, septembre 2016, DR

 

Pendant le séminaire, comment avez-vous abordé ces mutations familiales ?

J’ai présenté au groupe les diversités de modèles familiaux que l’on rencontre dans les centres protestants, et notamment lors de la consultation de couples. Nous avons également évoqué ensemble les couples face à leurs défis, les aléas de l’existence et les pressions dans le contexte social actuel. Cela nous questionne sur le type de pratique et d’accompagnement que l’on peut proposer : est-ce que l’on cherche à donner des modèles ou des conseils ? Ou est-ce que l’on est à l’écoute des chemins, pour donner de la liberté aux gens ? Ce sont des vraies questions que nous devons nous poser.

Après l’aspect socio-culturel, nous avons abordé ensemble les racines bibliques de la famille, à travers des contre-modèles et non des modèles. Car nous ne sommes pas à la recherche de modèles, mais de sens et d’une parole constructive : qu’est-ce que cela signifie par exemple pour un travail pastoral et diaconal auprès des couples et des familles dans leur diversité ?

 

Que retenez-vous de votre participation à la Nouvelle Action Commune ?

L’assemblée était très attentive et très curieuse. J’ai pris plaisir à répondre aux questions des participants. Il y a eu une vraie recherche de pistes sur ce que nos communautés peuvent proposer aujourd’hui pour soutenir les familles dans leurs nouvelles formes de vie. Au sein du groupe, Il y a déjà une perception des défis actuels. Mon intervention était un lancement de réflexions avant les autres ateliers du séminaire.

 

Pensez-vous que le séminaire puisse faire bouger les lignes ?

La Nouvelle Action Commune compte des praticiens de différents lieux qui sont tous demandeurs de réflexions partagées. Le défi est ensuite de mettre cela en œuvre dans les différents lieux. La Cevaa veut transmettre des impulsions dans ces églises. C’est un vrai défi et c’est l’objectif de ce séminaire.

Les Eglises sont aujourd’hui des lieux d’accueil et de soutien. Face à la pression de la société, les communautés ont créé des espaces d’accueil, de retrouvaille et d’écoute. Elles ont aujourd’hui la possibilité d’offrir autre chose.

Nous sommes témoins de profondes évolutions sociales. Nous cherchons, au nom de notre foi et de l’amour reçu de Dieu, à être compagnes, compagnons de route, témoins et appuis pour nos contemporains. La tradition biblique et chrétienne nous invite, non pas à défendre ou imposer l’un ou l’autre « modèle » familial, mais à ouvrir avec les autres des espaces d’écoute, de soutien et de lien social.

 

Participants de la Nouvelle Action Commune à Sornetan, septembre 2016, DR

 

 

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more
Mots-clés associés :