Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission
Navigation

Des chrétiens du monde entier prient pour l’unité

Appelées par les chrétiens et chrétiennes du Brésil à tendre vers un plus grand respect pour la diversité religieuse et culturelle, des Églises d’un grand nombre de pays ont mené ensemble une réflexion sur l’Évangile de Jean (4,7), «Jésus lui dit: "donne-moi à boire"», dans le cadre de la célébration de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens.
Service célébré au Centre œcuménique de Genève le 21 janvier, pendant la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens. La prédication a été dite par le pasteur Emmanuel Fuchs, président de l’Église protestante de Genève, membre de la Cevaa © COE

Le thème proposé par l’équipe œcuménique brésilienne et le Conseil national des Églises chrétiennes du Brésil (CONIC) s’inspire du geste biblique du partage de l’eau avec tout nouvel arrivant en signe de bienvenue, geste qu’on retrouve dans toutes les régions du Brésil.

La Semaine de prière est traditionnellement célébrée du 18 au 25 janvier dans l’hémisphère nord ou à la Pentecôte dans l’hémisphère sud.

Depuis 1968, la production des ressources liturgiques et bibliques pour la Semaine de prière est coordonnée conjointement par la Commission de Foi et constitution du Conseil œcuménique des Églises (COE) et l’Église catholique romaine par l’intermédiaire de son Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens.

Par le thème choisi cette année pour la Semaine de prière, les chrétiens et chrétiennes du Brésil ont attiré l’attention sur un aspect important de la situation ecclésiale et religieuse dans leur pays, aspect qui va bien au-delà du contexte brésilien. Ils indiquent dans l’introduction aux ressources de prière que «le Brésil traverse une période d’intolérance croissante qui se manifeste par des niveaux de violence élevés, en particulier à l’encontre des minorités et des personnes vulnérables: Noirs, jeunes, homosexuels, pratiquants de la religion afro-brésilienne, femmes et autochtones».

Ils ajoutent par ailleurs que «vaincre l’intolérance sous ses diverses formes doit être fait de façon positive: en respectant une diversité légitime et en promouvant le dialogue comme voie permanente de réconciliation et de paix, fidèlement au message de l’Évangile».

Prières, commémorations et services œcuméniques

Les chrétiens et chrétiennes du Brésil ont été rejoints dans l’observation de la Semaine de prière par le Conseil national des Églises de l’Inde, qui a lancé une invitation à un dialogue sur l’eau. Le thème «L’eau est bonne – l’eau est vie» a été présenté comme une préoccupation inévitable incitant les communautés religieuses à entamer le dialogue et à s’engager, dans la prière, à sauver l’eau et prendre soin de la terre.

Churches Together in Britain and Ireland (CTBI, Rassemblement des Églises de Grande-Bretagne et d’Irlande) ne perd pas non plus de vue la nécessité de surmonter les divisions par l’unité. Offrant la documentation pour la Semaine de prière, CTBI souligne que «la concurrence et la discrimination violente se trouvent juste sous la surface de nos vies». Jésus nous met en demeure «de reconnaître que la diversité fait partie du dessein de Dieu, d’approcher l’autre avec confiance et de voir le visage de Dieu dans le visage de chaque homme et femme», peut-on lire.

Invités par l’archevêque anglican Justin Welby, primat de l’Église d’Angleterre, des membres de la communauté du Chemin-Neuf, mouvement catholique romain mettant l’accent sur le renouveau spirituel et l’unité chrétienne, sont venus s’installer au palais de Lambeth pour prendre part à la vie de prière quotidienne. La communauté du Chemin-Neuf a mis en place un projet de prières en vidéo pour la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Le projet invite de jeunes chrétiens à offrir leurs prières pour différentes Églises au moyen de vidéos.

La documentation de prière de cette année a également été mise à disposition par le Conseil canadien des Églises (CCC). Maria Simakova, coordinatrice de la commission du CCC en charge de la foi et du témoignage, a déclaré à l’Anglican Journal: «Cette image que les chrétiens et chrétiennes du Brésil offrent à leurs coreligionnaires du monde et du Canada est une image évocatrice de complémentarité; ainsi, boire l’eau du puits de quelqu’un d’autre est le premier pas pour comprendre la façon d’être de l’autre et être en communion avec l’autre.» Elle a ajouté que le thème fait écho à l’esprit de la mission du CCC de promouvoir l’unité et la diversité.

Dans le cadre de la Semaine de prière, un service œcuménique s’est tenu à l’église orthodoxe syriaque de Beyrouth (Liban), en présence du catholicos Aram Ier, chef du Saint-Siège de Cilicie de l’Église apostolique arménienne, et de l’archevêque Shahe Panossian, prélat du Liban, entre autres.

Dans une réflexion sur la Semaine de prière dans les médias sociaux, le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, a déclaré: «L’unité de l’Église que nous recherchons sur notre chemin est l’unité dans l’eau du baptême, renouvelée à chaque puits où nous partageons la vie et la grâce de Dieu».

«L’unité dans la vie signifie partager nos besoins et les ressources données par Dieu», a-t-il ajouté.

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more