Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission
Navigation

Rencontre entre jeunes protestants dans l'Océan indien

Le camp international de jeunes organisé du 25 juillet au 6 août dans l'Océan indien, avec le soutien financier de la Cevaa et du Défap, témoigne de la vitalité des relations qui se sont établies entre l'Église Protestante de La Réunion, l'Église Presbytérienne de l’île Maurice et l'Église Évangélique Internationale de Mayotte. Retour sur ce rendez-vous, troisième du genre depuis 2011, avec Charles Bossert, envoyé Cevaa à La Réunion depuis 2009 comme pasteur de la paroisse Saint-Pierre.
Camp international de jeunes : l'édition 2014. © Église Protestante de La Réunion

 

L’histoire de notre petite Église perdue au cœur de l’Océan Indien n’est pas encore très longue. Mais elle l’est assez pour pouvoir mesurer l’importance des relations que nous pouvons établir et maintenir ici dans notre secteur géographique avec les Églises protestantes qui partagent notre vision de l’annonce de la Parole de Dieu.

Les relations et diverses collaborations existent depuis longtemps avec l’Église Presbytérienne de l’île Maurice et plus récemment aussi avec l’Église Évangélique Internationale de Mayotte (EPIM).

Un rôle moteur dans cette dynamique relationnelle est joué par les camps internationaux des jeunes.

En effet depuis juillet 2011 un projet à trois volets est en cours :

 

1) Un camp inter-groupes des jeunes et inter-Églises a eu lieu en juillet /août 2011 à La Réunion avec un groupe de jeunes métropolitains de l’Église protestante d’Alès en plus des délégations mauriciennes et mahoraises.

2) Le camp 2012 à Maurice où nous avons travaillé ensemble à un camp artistique de témoignage avec cinq spectacles de haute tenue à la clé !

3) Le camp 2014 à Mayotte du 25 juillet au 6 août a été le troisième volet de notre dynamique ; ce camp a regroupé 40 jeunes avec une équipe d’animateurs pendant 12 jours à Mamoudzou dans les locaux spécialement aménagés de l’EPIM.

Les jeunes impliqués dans le financement du camp

En marge de la rencontre entre jeunes, rencontre... entre pasteurs. © Église Protestante de La Réunion

Nos objectifs pour cette troisième édition peuvent se résumer comme suit :

  •  Développement et approfondissement des liens spirituels qui unissent les groupes d’Église ;
  •  Découverte d’une autre réalité de vie et d’Église dans le contexte géographique culturel et religieux mahorais ;
  •  Témoignage commun en terre d’Islam et dans un contexte de laïcité à la française par le biais d’animations auprès des enfants d’un quartier défavorisé de Mamoudzou.

Le financement du camp a été assuré par la participation des jeunes au travers d’actions ponctuelles (ils ont récolté près de 1900 euros) et de leurs familles en fonction de leurs moyens.

L’Église protestante internationale de Mayotte s’est beaucoup investie et l’Église Presbytérienne de Maurice a également mis la main à la poche.

Les aides des organismes internationaux comme le Défap et la Cevaa ont permis de boucler un budget bien équilibré.

Dans le contexte mahorais nous avons choisi d’étudier la bible avec un éclairage particulier lié aux migrations et aux personnes déplacés dans la bible en résonnance avec une actualité très proche de cette thématique (à l’aide d’une petite brochure de l’alliance biblique : « Sur la route » Parcours biblique pour les migrants.)

A coté des temps de vie commune - moments spi, jeux et visites de l’île - une journée a été consacrée à organiser des animations sportives et ludiques auprès des enfants du quartier. Belle expérience de contact avec les Mahorais qui trouve un prolongement dans les activités de l’EPIM dans ce même quartier.

Charles Bossert, envoyé Cevaa à La Réunion, pasteur de la paroisse Saint-Pierre. 

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more