Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission
Newsletter
Navigation

Camp de jeunes dans l'Océan indien : ce qu'ils en ont dit...

La semaine dernière, nous vous présentions un compte-rendu du camp international de jeunes organisé en juillet-août dans l'Océan indien, avec le soutien financier de la Cevaa et du Défap. Place maintenant aux témoignages : comme le souligne le pasteur Charles Bossert, envoyé Cevaa à La Réunion, "ce sont encore les jeunes qui en parlent le mieux". Une série de témoignages illustré de photos des rencontres de cet été et des camps des années précédentes, en 2011 et 2012.

Échos des Réunionnais

Rencontre entre jeunes protestants de l'Océan indien. © Église Protestante de La Réunion

« Ce voyage à Mayotte était génial ! Déjà dès qu'on était arrivé à l'aéroport les Mahorais nous ont fait un accueil digne de stars!!! J'ai fait plein de rencontres exceptionnelles et j'ai découvert une île magnifique qui était clairement au-delà de ce que j'avais pu imaginer... Merci aux organisateurs, aux accompagnateurs et plus particulièrement à Charles pour la manière dont ils se sont investis durant ce séjour rempli de joie, de bonne humeur, de rires et surtout de bons conseils !! »

Mirella

« Y'a rien que j'ai pas aimé ! »

Fred

« Pour moi ce camp a été une très bonne expérience. J'ai pu connaître des personnes formidables qui m'ont enrichi. J'ai pu découvrir les paysages sublimes de Mayotte. On pense savoir vivre en communauté, mais c'est pas si simple et on apprend tous les jours. Le camp m'a permis de développer mes relations avec les autres. Les thèmes abordés  étaient l'eau et la migration, deux thèmes présents dans la bible. Ces études m'ont appris à mieux comprendre ce que nous sommes. »

Jean-Baptiste

« Le camp international 2014 de Mayotte a été une fois de plus un moment très fort que l'on a pu passer avec nos amis mauriciens et mahorais. Tous se revoir après deux ans, a été un réel plaisir. Nous avons pu davantage nous découvrir spirituellement et amicalement en partageant de forts moments spi. Je tiens particulièrement à remercier tous les organisateurs, et les paroissiens de l'EPIM et de l'EPR pour nous avoir permis de vivre, une fois de plus, cette grande rencontre avec nos amis protestants de l'Océan indien. »

Ambre

Échos anonymes :

L'Église protestante internationale de Mayotte, qui a accueilli l'édition 2014 de cette série de camps de jeunes. © Église Protestante de La Réunion

« J’ai appris à être plus ouvert avec les autres. »

« Dans ce camp j’ai appris l’entraide ; que ce soit à table, lors des sorties ; j’étais plus responsable et investi car je ne dépendais de personne. J’ai appris à découvrir plusieurs personnes différentes et à les comprendre et m’intéresser à leur vie souvent différente de la mienne ; ce camp était génial et j’ai hâte d’en faire d’autres. »

« En venant ici à Mayotte, j’ai appris à vivre en groupe, en équipe, en communion avec les autres personnes. J’ai pris du plaisir quand il s’agissait d’aller à la découverte des baleines, de la vie sous-marine… »

« Ce qui m’a vraiment marqué, des paroles de la Bible que je ne connais pas, j’ai appris à contrôler mes émotions … »

« J’ai appris à connaître de nouveaux personnages de la Bible. »

« J’ai ouvert les yeux sur certains points, par exemple sur le thème du camp ; je ne me rendais pas vraiment compte à quel point c’est dur de s’intégrer dans une nouvelle société. Même si moi-même j’ai dû m’intégrer cette année à la fac, je n’ai pas vu combien ça peut être dur pour d’autres personnes. Les histoires des autres m’ont fait réaliser qu'il faut aller vers les gens, surtout quand ils sont nouveaux ou perdus. »

« J’ai appris beaucoup de choses, côté spi j’ai appris que pour les migrants ce n’était pas facile… ça m’a aidé pour grandir dans ma foi. Vu que je suis timide j’ai appris à vivre avec les autres… »

« J’ai appris qu’on a tous des dons, le plus souvent très variés, mais même si l’un sait plus jouer de la guitare et l’autre ne connaît que le théâtre, on se rend compte qu’avec ce mélange on crée de merveilleuses choses à partager et tout cela à la gloire de Dieu. »

Camp international de jeunes : l'édition 2014. © Église Protestante de La Réunion

« Le camp m’aide à comprendre mes amis migrants. J’ai pris conscience que pour la famille qui ne quitte pas le pays d’origine, c’est difficile de rester en contact. On ne connaît pas forcément tous les membres de notre famille. »

« Ce que j’ai appris : ne plus juger les gens, car on ne connaît pas forcément le vécu de chacun. »

« J’ai énormément appris de ce camp, je me suis découverte et par rapport au partage biblique c’était très fort en émotions, même si tous les textes ne me concernaient pas. On voit que nous ne sommes pas les seuls concernés par le malheur, la joie, la tristesse, le déracinement ; on apprend que d’autres gens vivent les mêmes choses… »

« Personnellement le camp a été un moment fort pour moi. Ça a été rafraîchissant pour ma foi ; j'ai aimé le thème et entendu exactement ce que je devais entendre. Beaucoup de ce que je prenais pour acquis reprend de la valeur dans ma vie, la nature, l’amour de Dieu pour moi, la venue de Jésus sur terre, la joie, le sourire, le dynamisme… Je pense que ce n’est pas pour rien que je suis là, gloire à Dieu ! J’ai aussi appris à accepter les autres comme ils sont et, aussi , à toujours regarder autour de moi pour voir s’il y a des gens qui ont besoin de compagnie, d’ami(e)s. Je l’ai mis en pratique assez tard mais c’est déjà ça. J’ai aussi appris à m’habituer à la présence des garçons, c’est important pour moi. »

« J’ai appris à vivre avec beaucoup de gens à la fois, en étant soudés dans les tâches, j’ai appris à faire attention aux gens autour de moi, et à la nature qui nous entoure, j’ai appris à profiter des moments simples mais forts, j’ai appris à regarder au-delà de la personne et à m’ouvrir aux autres. »

A la découverte des tortues de mer... © Église Protestante de La Réunion

« J’ai appris à connaître les gens, à m’intégrer et à avoir de bons moments communs. J’ai pu découvrir Mayotte et c’était une expérience formidable. »

« Sur le plan spirituel j’ai appris que ce n’est pas toujours facile d’un pays à un autre ou de revenir pour différentes raisons mais que Dieu nous aide et nous guide ou il veut qu’on soit. »

  « Le camp des jeunes chrétiens était une première pour moi. Je ne savais pas à quoi m’attendre mais j’ai eu une belle surprise, surtout à travers les chants que nous avons appris. »

« J’ai découvert Mayotte et sa splendeur, j’ai appris beaucoup sur la Bible et les personnages bibliques. J’ai découvert qu'il y a dans le monde actuel des difficultés… que je n’aurais jamais imaginées. »

« Louer le Seigneur tout seul c’est bien, en groupe c’est mieux ! »

« Merci à tous les animateurs ! Super cuisinier ! Merci à Charles pour ton courage et ta prédication. »

« J’ai appris beaucoup de choses au niveau spirituel par rapport au thème, aux histoires de la Bible, des difficultés des migrants. On a pu parler en groupe, donner notre avis et écouter les avis des autres. »

...à peine sorties de l'oeuf... © Église Protestante de La Réunion

« J’ai appris à vivre avec les autres, à chuchoter quant tout le monde dort, à sortir et à jouer en groupe, à gérer le groupe de service… J’ai appris à connaître beaucoup d’autres gens que je ne connaissais pas, ou des gens avec qui je ne parlais pas dans les camps précédents. »

« Sur les moments spi j’ai aimé le thème car personnellement je me sentais concernée et maintenant j’espère que je pratiquerai tout cela dans ma vie. Merci à tous les moniteurs et monitrices et j’espère qu’il y en aura d’autres, de camps ! »

« Le camp m’a permis d’apprendre différentes cultures et modes de vie mais aussi de mieux connaître les personnes que j'avais déjà rencontrées et de me faire de nouvelles connaissances. Au niveau spirituel, il m’a permis d’apprendre un peu plus sur l’histoire des migrations dans la Bible. »

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more