Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission

Rencontre avec Moussa Marone, envoyé à Rome

Moussa Marone est pasteur de l’Eglise Luthérienne du Sénégal. Marié et père de cinq garçons, il est actuellement en mission à Rome où il accompagne la communauté francophone de l’Eglise Evangélique Vaudoise d’Italie. Nous l’avons rencontré et interviewé.

Depuis quand êtes-vous en mission ?

Je suis arrivé en mission à Rome le 13 janvier 2014 dans le cadre d’un échange : mission de partout vers partout, à la rencontre de l’autre pour partager et témoigner de la Bonne Nouvelle.

 

Quels projets avez-vous suivi ?

Depuis ma prise de fonction, j’ai collaboré à tous les projets de l’Eglise Vaudoise et Méthodiste. J’ai également travaillé avec la Faculté Vaudoise sur les notions d’interculturel et de salut (avec une approche africaine).

J’ai participé au séminaire « Nouvelle Action Commune : Familles, Evangile et Cultures dans un monde en mutation » à Sornetan en Suisse.  J’y ai trouvé de nombreuses idées à développer et un vivier de relations prêtes à l’entraide.

 

Portrait du pasteur Moussa Marone, DR

 

Que souhaiteriez-vous encore développer ?

Le témoignage, l’enseignement biblique et la prière pour bâtir une communauté forte et proche du Seigneur.

 

Comment vous sentez-vous dans votre mission ?

Instruit, averti et inspiré par la parole divine : « Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. » (Mt 28- 20). Mais la mission n’est pas toujours rose et je rends grâce à Dieu qui ne cesse de me fortifier et de m’accompagner. Je ne me sens pas seul, je suis dans l’assiette établie par le Seigneur maitre de la moisson.

 

Quels évènements vous ont le plus marqué ?

Venant d’une autre culture, je suis marqué par le contexte actuel dans lequel je travaille qui semble, à première vue, ne pas laisser assez de place à la spiritualité.  Inspiré par la parole de Dieu « Chercher premièrement le royaume de Dieu» (Mt 6-33) j’aimerais redonner sa place à la parole divine, à l’exemple du témoignage des hommes, réformateur de l’Eglise par les trois Sola. (Sola Scriptura, Sola Fide, Sola Gracia)

 

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more