Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission

Non, l’Eglise ne doit pas être une arme politique !

Le président de la FJKM (Fiangonan'i Jesoa Kristy Eto Madagasikara), le pasteur Ammi Irako Andriamahazosoa, a profité de l’installation des membres du nouveau bureau central de l’Eglise réformée malgache (le Birao Foibe de la FJKM) à Antananarivo pour appeler les politiques à ne plus instrumentaliser l’Eglise pour des fins politiques.

Le 25 Septembre dernier, au Palais des Sports et de la Culture de Mahamasina, une foule de fidèles et de croyants se pressaient pour participer au culte d’installation du nouveau président et des autres membres du bureau central de la FJKM.

De nombreuses personnalités s’étaient jointes aux les fidèles. L’Etat était représenté par le chef du gouvernement, Olivier Mahafaly Solonandrasana, quelques ministres et les conseillers du chef de l’Etat. Le président du Sénat, Honoré Rakotomanana et quelques parlementaires ont aussi pris part à ce culte.

Ce fut un culte de louange et d’action de grâces, invitant Dieu à accorder sa bénédiction aux nouveaux responsables.

La liturgie a été conduite par le pasteur James Rabehatonina et la prédication dite par le pasteur Ammi Irako Andriamahazosoa, président élu de la FJKM. La cérémonie d’installation des nouveaux responsables a été dirigée par la pasteure Juliette Razafiarisoa, membre du bureau du XVIIIème Synode de la FJKM qui s’est tenu à Antsirabe en Août dernier.

A partir du verset biblique tiré de la lettre de Paul aux Ephésiens 1, 8 « A moi, qui suis le moindre de tous les saints, cette grâce a été accordée d'annoncer aux païens les richesses incompréhensibles de Christ », le président de la FJKM déclare que sa mission à la tête de la FJKM est double : prêcher l’Evangile sur tout le territoire de Madagascar d’une part, et prêcher le Christ avec joie, humilité et volonté et courage d’autre part.  

Il a ensuite invité les chrétiens à apporter leur contribution pour embellir le siège de l’Eglise à Analakely (renouvellement du siège central, équipement des bureaux) et indiqué que toutes les contributions sont les bienvenues.

Ammi Irako Andriamahazosoa a également lancé un appel pour la radio Fahazavana, la radio de l’Eglise FJKM, demandant sa prise en charge par les fidèles pour qu’elle soit en harmonie avec les idéaux de l’Eglise. Pour améliorer la communication, une « boîte à idées » sera installée au siège à Analakely.

Il a aussi appelé les autres médias à relayer la communication de la FJKM : « La circulation de l’information sur la FJKM est très importante, c’est pour cela que je demande aux responsables de la Télévision Nationale Malgache (TVM), qui a une couverture nationale, de prendre les dispositions à cet effet », a demandé le président de la FJKM.

 

Contribution mais non pas politisation

En ce qui concerne les relations de l’Eglise avec l’Etat, le président de la FJKM a précisé que l’Eglise est prête à collaborer avec ce dernier : « Nous voulons tous le bonheur du peuple. C’est pour cela que l’Etat et l’Eglise doivent collaborer. Je précise cependant qu’il ne faut, en aucun cas, instrumentaliser l’Eglise à des fins politiques », a-t-il déclaré au cours de son message à l’endroit des responsables politiques.

 

Les responsables du Mpiandraikitra Foibe de la FJKM se sont réunis au mois d’octobre. Plusieurs thèmes concernant le développement de l’Eglise ont été débattus au cours de cette première réunion. D’importantes décisions ont aussi été prises, notamment l’élection du nouveau secrétariat général de l’Eglise, pasteur Radimisaon Jonah Andriamasiajara  et les responsables des départements de la FJKM.

 

Tantely Hariliva Razafimalala

Service communication de la FJKM

 

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : ,