Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission

Comment l’Eglise méthodiste du Bénin a œuvré à la réconciliation

Lors de la neuvième assemblée générale de la Cevaa, nous avons interrogé Conforte Bonou, présidente de l’Union des femmes méthodistes du Bénin. Pour nous, elle est revenue sur la récente réconciliation de l’Eglise méthodiste du Bénin.

« Depuis le 3 juillet 2016, le président de la république du Bénin, a commencé le processus de réconciliation avec les frères et sœurs méthodistes du Bénin. En effet, depuis 1997, une crise s’est installée.

Mais grâce à Dieu, la réunification a commencé. Un organe de 15 membres a été mis en place, composé de 7 membres pour l’Eglise Protestante Méthodiste du Bénin et de 7 membres pour l’Eglise Protestante Méthodiste Conférence et un représentant de l’Etat pour mettre sur pied un bureau unique, celui de l’Eglise Protestante Méthodiste du Bénin.

Pour en faciliter la tâche, nous avons eu recours à la Constitution de l’Eglise, rédigée en 1992 – 1993. C’est sur ce document que nous nous appuyons pour faire ce travail de réconciliation.  La crise était née du non-respect de la constitution, les 2 mandats initialement autorisés (d’une durée de 5 ans soit une limitation du pouvoir à dix années) étaient remis en question par le président en place qui souhaitait poursuivre jusqu’à la retraite à la direction de l’Eglise.

Mais la justice a tranché et elle a donné raison aux défenseurs de la Constitution.

Désormais, nous organisons la réconciliation grâce à la mise en place de rencontres entre les responsables des deux institutions. Depuis le 16 octobre, des tournées sont organisées à travers tout le pays pour sensibiliser les fidèles dans les communautés et les encourager à se retrouver et à travailler ensemble pour l ‘unité de l’Eglise. Ces tournées vont se poursuivre jusqu’au 17 novembre 2016. 

L’organe composé des 15 membres, qui se réunit tous les mercredis pour prendre les décisions relatives au plan stratégique, a été mis en place jusqu’en 2017. L’objectif : l’élection d’un bureau unique pour l’Eglise ainsi réunie. Un chronogramme a d’ailleurs été mis en place pour mener à bien ces activités.

Prions ensemble pour que Dieu apaise les cœurs et nous aide à retrouver l’unité. Ne restons pas éloignés de la grâce de Dieu. Réconcilions-nous ! »

 

Quelques membres de l’Organe transitoire de gestion (OTG), DR

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more
Mots-clés associés :