Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission

Séminaire d'animation théologique - Région Pacifique et Amérique Latine

Du 04 au 10 février 2013 s’est tenu dans la Paroisse de Roh de l’EPKNC - Eglise Protestante de Kanaky en Nouvelle Calédonie le Séminaire d’Animation théologique pour la région Pacifique / Amérique latine.

Ce Séminaire a rassemblé une quarantaine de participants (6 de l’EPMa - Eglise Protestante Mao'hi, 3 de l’Eglise Evangélique Réformée et Vaudoise du Rio de la Plata et les autres de l’EENCIL). Ce séminaire s’inscrit dans le cadre des séminaires en Animation théologique organisés par le Secrétariat de la Cevaa. A titre de rappel, ce Séminaire n’est pas le premier que le Secrétariat organise dans la région Pacifique/Amérique latine. En novembre 2011, un séminaire sur la migration a été organisé à Lifou. 

Contenu du Séminaire :

Au cours du présent Séminaire, des informations sur le fonctionnement de la Cevaa et les principes de l’Animation théologique au sein de la Cevaa ont été données. Quatre exposés suivis de débats ont constitué l’essentiel du contenu de ce Séminaire. Il s’agit de :

  •  «Evangile et inculturation en Polynésie» par le professeur Duro Raapoto de l’EPM : Ce dernier a dit en substance : «Apprenons à  jeter un regard en arrière, … ne jamais oublier qui l’on est : nous sommes créés à l’image de Dieu, nous sommes une émanation de Dieu… Ceci ne signifie point que nous devons nous élever au même rang que Dieu ; nous ne devons pas nous élever, mais sentir la terre sous nos pieds. Apprenons à reposer les pieds sur terre et marchons ensemble. Accepter avec joie ce que Dieu nous donne, notre terre, notre pays, notre langue…. »
  •  «Evangile et identité kanake en Nouvelle Calédonie» par les pasteurs Wakira Wakaine et Jacky Cawidrone : De ces deux exposés il ressort que : «En Nouvelle-Calédonie, il y a différentes identités selon le lieu où l’on se trouve. Il existe 32 dialectes, ce qui complexifie la communication dans le pays, d’où complexité de l’identité kanak. L’identité kanake est la culture du pays : Le Kanak est régi par la nature ; son identité a été bousculée par la colonisation avec l’arrivée de l’Evangile en 1841… Cependant, continuer à concevoir l'identité kanake comme une altérité atemporelle et immuable, c'est refuser la rupture nécessaire et indispensable pour évoluer et s'adapter aux nouvelles du savoir, du savoir-faire et des techniques actuelles. Dans cette optique, l’identité kanake ne peut se concevoir en dehors des enjeux politiques, sociaux et économiques.»
  •  «La question de la terre à la lumière de l’Evangile en Amérique latine» par Ana Bertinat, Edith Neef et Mario Franchini. De la présentation des représentants de l’EERV, présentation qui était différente des deux premières, il est ressorti que la terre est un don de Dieu et l’on doit éviter de la considérer comme une propriété humaine. Les relations conflictuelles à cause de la terre entre les immigrants espagnols et les autochtones ont été aussi abordées. Le rôle de l’Eglise est très limité à cause de son poids négligeable dans la société sud-américaine. 
  •  «La gestion des conflits dans l’Eglise» par le Secrétaire exécutif de la Cevaa chargé du Pôle Animations : «L’Eglise étant une organisation de la société, elle n’est pas exempte de conflits, puisque les conflits sont inhérents aux relations que les êtres humains entretiennent sur les plans social, économique, politique et religieux. L’Eglise doit par conséquent se former à la gestion des conflits. Il faut souligner que le conflit en lui-même est une réalité neutre, tout dépend de la manière dont les conflits sont gérés. La bonne gestion d’un conflit peut ouvrir de nouvelles perspectives et contribuer au développement de l’Eglise ; la mauvaise gestion d’un conflit peut par contre conduire à un schisme. C’est pour cette raison que certaines décisions dans l’Eglise (surtout pour des questions doctrinales), doivent être prises de manière consensuelle.»

Les exposés suivis de débats parfois très vifs ont été approfondis par des travaux en ateliers. Des Animations sur des textes bibliques en relation avec les différentes thématiques abordées ont été faites.

Samuel JOHNSON - 18 février 2013

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more