Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'Églises en mission

Sénégal : un passage de flambeau empreint d'émotion à l'ELS

Le jeudi 10 mai 2018, jour de célébration de la fête de l’Ascension, s’est tenue à Fatick, au Sénégal, la cérémonie d’installation du nouveau Président de l’Église luthérienne du Sénégal (membre de la Cevaa), le Pasteur Pierre Adama FAYE, précédemment Vice-Président. Retour sur l'événement avec cet article de Roger Lasmothey, qui représentait la Cevaa.
Le nouveau Président de l’Église luthérienne du Sénégal, le Pasteur Pierre Adama FAYE, remerciant son prédécesseur, le Président sortant Thomas Mamadou DIOUF (de dos) © Cevaa

Placé sous le thème «Jésus est élevé au ciel», le culte s’est déroulé au centre luthérien de la localité. Ce centre fait office de siège de l’ELS.

La liturgie a été dirigée par le Pasteur Mamadou Thomas Diouf, le Président sortant. L’animation du culte a été assurée par la chorale « Mbop ne Roog », venue spécialement de Dakar pour l’occasion.

La liturgie du jour

Trois textes lus en Sérère (langue locale de la région de Fatick) et en Français ont constitué la base du culte. Il s’agit respectivement de :

  • Actes des apôtres 1 : 1- 11
  • Ephésiens 1 : 15-23
  • Luc 24 : 44 -53

Dans sa prédication, le Révérend Pierre Samba SENE n’a pas manqué de donner de précieux conseils au nouveau Président élu. Il a notamment rappelé les conseils de Jéthro à Moïse en insistant sur la délégation de pouvoir, la confiance en Dieu et en ses collaborateurs. Des qualités dont le nouveau Président doit faire montre pour mener à bien la mission qui lui est confiée. Il a, par ailleurs, rappelé que l’Église universelle, corps du Christ, doit être la préoccupation de tout un chacun. Aussi a-t-il souligné que tout chrétien doit lutter contre l’intolérance envers les autres.

L’installation

Pour aller plus loin :

Quatre textes bibliques ont été utilisés pour l’installation du nouveau Président : Jean 15 : 16-17 / Actes 20 : 24-25, Romains 12 : 5-8 / Mathieu 28 : 18 – 20.

À travers ce moment empreint d’émotion, le Président sortant Thomas Mamadou Diouf a passé le flambeau à son successeur. Dans ses propos, il s’est déclaré prêt à soutenir Pierre Adama Faye dans sa nouvelle mission et ses nouvelles responsabilités à la tête de leur Église commune.

L’imposition des mains a été réalisée par les trois anciens Présidents de l’ELS présents à la cérémonie. Des prières spéciales ont été dites à l’endroit du nouveau responsable.

Les discours et remises de cadeaux

Roger LASMOTHEY, Chargé de mission Jeunesse, représentait la Cevaa © Cevaa

Plusieurs partenaires de l’ELS, dont la Cevaa, et des Églises sœurs du Sénégal et de la Gambie étaient invités à la cérémonie. Tour à tour, les représentants de ces entités ont pris la parole et félicité l’ELS pour ses efforts de développement. Ils ont assuré que leur collaboration continuera avec la nouvelle administration de l’ELS. Il est à noter que la deuxième Église du Sénégal, membre de la Cevaa, l’Église Protestante du Sénégal était représentée par son Modérateur le Pasteur Philippe Jean-Baptiste Mendy.

Dans son mot, le représentant de la Cevaa, le Chargé de mission Jeunesse, Roger Lasmothey, est revenu sur la tradition de transfert pacifique des responsabilités de Président dans l’ELS. Il a donné le message de reconnaissance de la Cevaa au Président sortant et a réitéré les félicitations de la Communauté au nouvel élu. Il n’a pas manqué de présenter brièvement la Cevaa à l’assemblée présente.

Divers groupes et paroisses de l’ELS ont félicité le nouveau Président et lui ont offert des présents.

Le discours du
nouveau Président

La parole a aussi été donnée au nouveau Président le Pasteur Pierre Adama Faye.

Après avoir remercié Dieu pour toutes les grâces qu’il lui a toujours accordées durant son parcours, il a réitéré son engagement à servir son Église avec toutes ses capacités. Il a sollicité l’appui permanent de son aîné et prédécesseur, le Pasteur Mamadou Thomas Diouf dont il a loué les qualités humaines et la sagesse.

Insistant sur le fait que sa volonté de présider aux destinées de l’ELS était un appel du Seigneur, le nouveau Président n’a pas manqué de dévoiler ses nouveaux objectifs qui sont notamment : l’autonomie financière à acquérir par son Église, la construction de nouvelles paroisses, l’amélioration des conditions de vie des pasteurs à la retraite, le renforcement des capacités de tous les ouvriers de l’Église.

Rappelons que le culte a aussi comporté un service de Sainte Cène.
 

Roger LASMOTHEY
Chargé de mission Jeunesse

Retrouvez ci-dessous les images de l'événement :

Cérémonie d’installation du nouveau Président de l’Église luthérienne du Sénégal, première partie :

Cérémonie d’installation du nouveau Président de l’Église luthérienne du Sénégal, deuxième partie :

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more