Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission

Séminaire jeunesse : témoignage

Atelier, DR

Nora Amedzenu a participé au séminaire jeunesse de la Cevaa qui a eu lieu à Kpalimé, au Togo, en octobre 2015. Voici son témoignage.

« Séminaire Jeunesse Cevaa 2015 : il fallait que j’y sois !

 

C’est dans la ville touristique de Kpalimé, au Togo, que la Cevaa  a regroupé une trentaine de responsables jeunesses, venus de l’Afrique de l’Ouest et du Nord, pour une semaine d’un séminaire régional tenu du 20 au 25 Octobre 2015. Ce fut un séminaire spécial, riche en moments et en partage. Et dire que j’ai failli ne pas y être ! En fait, c’était un séminaire à ne pas rater. Bref, il fallait que j’y sois !

 

Nora

Nora, DR

 

Riche, avec une ambiance étonnante, ce camp a été assuré par des jeunes venus des Eglises Evangéliques Presbytériennes, Luthériennes, Protestantes et Méthodistes : du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Maroc, du Sénégal et du Togo. Cinq aspects ont retenu mon attention.

 

Camp jeunesse

Photo des séminaristes, DR

 

LA pertinence des Thèmes

Tous les thèmes étaient bien choisis et pertinents : connaissance de la Cevaa, présentation du programme jeunesse de la Cevaa, des différentes communications qui ont portées sur « le leadership », « l’écologie », « le développement holistique », « les TIC et le jeune chrétien ».

Chacun des facilitateurs a su amener l’auditoire à tirer l’essentiel des exposés, qui faisaient ressortir la responsabilité du jeune chrétien face à chacune des thématiques. La communication sur le leadership, par exemple, pose un réel débat sur la nécessité pour les jeunes de s’engager vers un leadership responsable. Celui-ci doit porter en lui les germes du cœur du Christ qui se veut être ce cœur qui aime ETRE TOUT D’ABORD AU SERVICE DES AUTRES. De ces différentes communications, je me suis sentie interpellée et encouragée pour de nouveaux chantiers dans la vision d’une jeunesse beaucoup plus engagée à la chose commune.

 

La Personnalité remarquable des responsables du camp

Que ce soit le Responsable Jeunesse Cevaa (M. Roger C. M. Lasmothey) ou le Secrétaire Général de la Cevaa (Pasteur Célestin Gb. Kiki) ou même le Chef Division Jeunesse de l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo (Pasteur Espoir Adadzi), je retiens de ces trois messieurs une simplicité admirable, qui donne envie de communiquer l’esprit communautaire et fraternel sans réserve. Facilement, ils se sont confondus aux jeunes, en échangeant et en riant avec eux. Ils n’avaient tout simplement pas de complexe, ni d’infériorité, ni de supériorité.

 

La Participation et le dynamisme des séminaristes

Comme s’ils se connaissaient depuis des années, les responsables jeunesses des différentes églises de l’Afrique de l’Ouest et du Nord de la Cevaa, ont activement contribué aux débats, aux réflexions et aux travaux en groupe, dans un esprit d’amitié et de solidarité. L’interculturalité a été vécue dans une parfaite symbiose. On retient de ces derniers qu’ils étaient uniques en leur genre. Et c’est dans cette diversité de personnalité, qu’on pouvait apprécier l’unicité du camp.

 

Photo d'un atelier, DR

Photo d'un atelier, DR

 

La Qualité de la méthodologie utilisée

La méthodologie utilisée a été assez dynamique et participative. De ce camp, j’ai découvert de nouvelles manières d’animer des sessions d’atelier. J’ai beaucoup apprécié certaines techniques d’animation tels que « le jeu de connaissance : à la rencontre des voisins inattendus » et « les deux cercles concentriques ». Je sors de ce camp avec un acquis de plus en animation de groupe.

 

Le Partage de moments fraternels

Par ailleurs, on retiendra de ce camp l’esprit de convivialité et de fraternité qui a régné entre les campeurs et leurs animateurs. La visite de la cascade de Womé restera certainement un souvenir gravé dans la mémoire des campeurs. L’ambiance  a été bonne et parfaite.

 

Photo de groupe, DR

Photo de groupe, DR

 

Le slogan des jeunes de la  Cevaa qui dit « Jeunesses dans l’église: demain d’accord, mais aujourd’hui d’abord » a été l’un des leitmotivs majeur qui a entretenu l’ambiance du camp. Avec ce slogan, les jeunes de la Cevaa s’accordent à dire qu’ils sont la relève de demain, mais que, d’abord, ils ont un rôle important a joué aujourd’hui. Ce slogan est un vrai stimulant à la prise de conscience quant au rôle que peuvent jouer les jeunes à l’instant présent dans leur communauté.

 

En somme, je retiens de ce séminaire régional, un moment inoubliable et riche en évènements. Il me semble que le seul moment en réalité dont dispose l’Homme pour réellement partager et agir ensemble avec ses pairs reste ces moments de rencontre et d’échanges : que ce soit en mode camp ou en mode atelier de formation. Du moment où l’on rassemble des individus quelque part, il va s’en dire qu’ils en ressortent  grandis.

Séminaire Jeunesse Cevaa, il fallait que j’y sois, car j’ai beaucoup acquis ! Cette initiative est à encourager et à multiplier pour une jeunesse beaucoup plus engagée et responsable face aux défis actuels. »

 

Source

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : , , ,