Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission

Projet Solidarité Santé : l'Hôpital Méthodiste de Dabou inaugure son unité d'hémodialyse

La mise en place de cette unité d'hémodialyse au sein de cet hôpital géré par l'Eglise Méthodiste Unie - Côte d'Ivoire illustre le travail réalisé à travers le Projet Solidarité Santé, mis en place par la Cevaa et l'Eglise Evangélique Vaudoise d'Italie. Cette acquisition de matériel doit permettre à la fois d'améliorer l'offre de soin et d'accroitre les ressources de l'Hôpital Méthodiste de Dabou (HMD). Le Secrétaire Général de la Cevaa, le Pasteur Célestin Kiki, présent lors de l'inauguration, est revenu sur la genèse, les réussites et les défis du Projet Solidarité Santé.

Message de la Cevaa à l’inauguration de l’unité d’hémodialyse de l’Hôpital Méthodiste de Dabou de l’EMU-CI

 

Monsieur le Bishop de l’Eglise Méthodiste Unie- Côte d’Ivoire,
Mesdames et Messieurs les membres du Cabinet du Bishop,
Mesdames et Messieurs les autorités politico-administratives,
Monsieur le Représentant du parrain de l’événement du jour,
Monsieur le Président et les membres du Conseil d’Administration de l’Hôpital Méthodiste de Dabou (HMD),
Monsieur le Directeur et le personnel de HMD,
Madame la Responsable de l’Otto per mille (OPM) de l’Eglise Evangélique Vaudoise d’Italie
Madame la Chargée de mission Santé de la Cevaa,
Chers invités,

Inauguration de l’unité d’hémodialyse de l’Hôpital Méthodiste de Dabou de l’EMU-CI. © Cevaa

Je voudrais remercier le Bishop de l’EMU-CI, le Rév. Benjamin Boni, pour l’invitation à la présente cérémonie et pour la flexibilité qu’il nous a accordée pour le choix de cette date.

L’événement qui nous réunit aujourd’hui est une initiative née d’un Projet que nous avons baptisé ‘Projet Solidarité Santé’ mis en place par la Cevaa et l’Eglise Evangélique Vaudoise d’Italie (EEVI).

Le Projet Solidarité Santé est né à la suite du séminaire-atelier ‘Eglise et Santé’ qui a eu lieu à Kpalimé au Togo en mai 2014. Le but de ce séminaire-atelier a été de réfléchir avec les quelques Eglises francophones de la Cevaa disposant de structures hospitalières sur le thème « la vocation de l’œuvre médicale confessionnelle aujourd’hui ». L’objectif est le renforcement des liens communautaires et la recherche d’un travail en synergie.

La collaboration avec Otto per Mille a été proposée par la Tavola Valdese de l’EEVI car des hôpitaux de nos Eglises membres sont soutenus individuellement, et celle-ci souhaite que désormais toutes les actions soient centralisées au niveau de la Cevaa lorsqu’elles impliquent ses Eglises membres. 

Le constat a été fait que les hôpitaux confessionnels, lorsque les Eglises en sont encore propriétaires, sont un héritage lourd à porter ; car un hôpital ne se gère pas financièrement comme un centre de santé et nécessite de plus en plus d’infrastructures coûteuses et à renouveler fréquemment. La mission de soin de l’Eglise a été réaffirmée comme témoignage dans des pays où ceux-ci ne sont pas subventionnés. Toutefois, les Eglises doivent repenser cette mission, et notamment prévoir les baisses de subventions, et veiller à trouver des solutions pour tendre vers l’équilibre budgétaire (certains soins peuvent rapporter de l’argent et compenser ainsi des services plus budgétivores).

Le Projet Solidarité Santé mis en place comporte quatre volets principaux comportant chacun un objectif principal et des objectifs spécifiques:
⦁    Témoignage et solidarité
⦁    Gestion des ressources humaines
⦁    Gestion des ressources matérielles et financières
⦁    Partenariat

Inauguration de l’unité d’hémodialyse de l’Hôpital Méthodiste de Dabou de l’EMU-CI. © Cevaa

Les Eglises d’Afrique, sous l’initiative et l’impulsion de leurs missionnaires, ont réalisé quelques œuvres à caractère social et évangélique pour témoigner leur souci à promouvoir, non seulement le bien-être spirituel de ceux et celles à qui elles annoncent l’Evangile de Jésus-Christ, mais aussi pour leur bien-être matériel, médical et physique. C’est dans cette optique que les œuvres médicales ont été créées. Ces œuvres relèvent de la dimension diaconale de l’Eglise. Il faut définir clairement la mission des œuvres médicales, leur structuration et leur organisation.

La performance des œuvres médicales dépend des compétences et de la motivation des personnes responsables de la prestation des services. Il est judicieux d’améliorer leurs revenus et leurs perspectives de carrières. Il faut rendre performantes les ressources humaines des œuvres médicales.

La gestion des ressources matérielles et financières doit se faire de manière professionnelle en vue de l’amélioration du système de santé. Il faut promouvoir la bonne gouvernance au sein des structures médicales.

Chaque œuvre médicale s’inscrit dans le cadre de la politique nationale de santé du pays dans lequel elle est implantée. Il est donc important de développer un certain nombre de partenariat. Il faut promouvoir le partenariat.

Les actions avec HMD
⦁    Acquisition d’appareil d’échographie du cœur : Echodoppler
⦁    Acquisition du matériel d’hémodialyse
Cette acquisition du matériel d’hémodialyse va permettre d’améliorer l’offre de soin et accroitre les ressources de l’HMD. L’hôpital diversifie ainsi son plateau technique et cela va permettre d’accroître sensiblement le niveau de recettes et contribuer à son rayonnement.
Les recettes générées doivent être utilisées pour un second projet dans le cadre du Projet Solidarité Santé.

Inauguration de l’unité d’hémodialyse de l’Hôpital Méthodiste de Dabou de l’EMU-CI. © Cevaa

Remerciements particuliers
⦁    Merci à la chargée de mission Santé Cevaa, à la Responsable de l’OPM et au Responsable de Radio Beckwith pour la Communication sur le Projet ici présents et à la Secrétaire exécutive chargée du Pôle Projets et échange de personnes de la Cevaa.
⦁    M. Alfred Degny pour son leadership et son implication personnelle. Cher Alfred, j’ai appris que tu vas faire valoir tes droits à la retraite à la fin de cette année. Je te redis ces paroles de l’apôtre Paul : « J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense selon son travail » (1 Co. 3, 6-8).
⦁    Merci encore une fois au Bishop.

Que le nom du Seigneur soit loué.
Dabou (Côte d’Ivoire), le 20 décembre 2017
Pasteur Célestin Gb. Kiki
SG/Cevaa

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : , , ,