Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'Églises en mission

« La joie d'être au service des autres »

Quelle formation peut-on suivre en bénéficiant d'une bourse de la Cevaa ? Il peut s'agir d'études de théologie, mais pas seulement : ces bourses peuvent aussi aider à former des jeunes dont les compétences seront utiles par la suite au sein de leur Église et pour la Communauté. Entretien avec Rosine Audrey Mbongo, membre de l'UEBC (Union des Églises Baptistes du Cameroun), qui suit une formation dans le domaine médical avec le soutien financier de la Cevaa.
Rosine Audrey Mbongo, boursière de la Cevaa © Cevaa

 

Rosine Audrey Mbongo vient de Douala, capitale économique du Cameroun, et elle est partie faire des études au Ghana. Née en février 1993, elle est membre de l'UEBC (Union des Églises Baptistes du Cameroun). Elle bénéficie d'une bourse de la Cevaa pour trois années, afin de suivre une formation en chirurgie dentaire ; elle étudie actuellement au sein de l'université des sciences et technologies Kwame Nkrumah (en anglais : Kwame Nkrumah University of Science and Technology ou KNUST), université publique située à Kumasi. Après avoir  déjà effectué des stages dans le domaine médical, elle veut tirer profit de cette formation, financée grâce à la Cevaa, pour porter des soins adéquats aux patients de son pays et de son Église : elle envisage notamment la création d'un centre de soins dentaires pour l'Église. 


Depuis combien de temps connaissez-vous la Cevaa ? Que représente-t-elle pour vous ? 

Rosine Audrey Mbongo : Je connais la Ceeva depuis mon enfance, par mes parents. Mon grand-père maternel était pasteur... Pour moi, la Ceeva, c'est une organisation qui m'a donné une grande chance : la chance de réaliser ce que j'ai toujours voulu faire, et donc qui me permet de poursuivre mon rêve.

Comment avez-vous été amenée à effectuer une demande de bourse auprès de la Communauté ?

Rosine Audrey Mbongo : C'est par le biais de mes parents que j'ai appris que je pouvais bénéficier d'une bourse de la Cevaa pour mes études. J'ai alors décidé de faire ma demande. Et grâce à cette bourse, je suis aujourd'hui une formation en chirurgie dentaire au Ghana.

La Kwame Nkrumah University of Science and Technology © KNUST

Qu'en attendez vous pour vous-même et pour votre Église ? 

Rosine Audrey Mbongo : Pour moi j'aimerais avoir cette joie, et ressentir ce plaisir d'être au service des autres ; de travailler pour aider les personnes qui en ont besoin. Je voudrais que toutes mes années d'études soient utiles pour les autres autour de moi. Je voudrais avoir ce sentiment de pouvoir apporter de l'aide et des soins aux autres et à mon Église.

Quels sont vos projets et vos objectifs à plus long terme ? 

Rosine Audrey Mbongo : Mes projets sont, tout d'abord, de finir mon parcours scolaire ; puis d'acquérir de l'expérience dans mon métier en travaillant sitôt après mes études, avant de rentrer dans mon pays pour enfin partager mes connaissance. Je compte mettre ma formation au service de mon Église. Et soigner les gens qui en ont besoin. Tout en gardant le sourire. Bien sûr, j'envisage aussi de me marier et de fonder une magnifique famille. Et, outre ma formation dans le domaine médical, Dieu m'a donné d'autres dons que je cultive en parallèle avec mes études.
 

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : , ,