Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission
Newsletter
Navigation

Eglise Luthérienne du Sénégal : une Eglise en expansion

Délégation de l'ELS en visite officielle à Paris, DR

Retour sur l’histoire particulière de cette Eglise relativement jeune.

L’ELS a été fondée en 1974, date de l’arrivée des premiers missionnaires finlandais. Ils se sont d’abord installés à Mbour, sur la côte, au sud de Dakar. Ils se sont ensuite enfoncés dans les terres vers l’est. Il existe ainsi de nombreuses communautés de cette Eglise dans la région de Fatick. Le nombre de membres doit avoisiner 7 500 – il n’y a pas eu de recensement récent.

L’Eglise est composée de vingt-quatre pasteurs qui officient dans treize paroisses. Il y a une communauté d’évangélisation, dix-neuf catéchistes, trois évangélistes, et onze missionnaires dont deux à temps-partiel.

L’ELS est en outre reconnue par le gouvernement sénégalais.

 

Délégation de l'ELS en visite officielle à Paris, DR

Délégation de l'ELS en visite officielle à Paris, octobre 2015, DR

 

Un rapprochement des Eglises

 

La mise en place d’un véritable rapprochement entre l’ELS, l’Eglise Protestante du Sénégal (EPS) et l’Eglise Méthodiste du Sénégal est en cours de réflexion.

Ce projet d’union d’Eglises n’est pas nouveau. Les trois Eglises sont déjà unies par certaines actions : le CES (comité évangélique pour la santé), programme de relations islamo-chrétiennes, l’œcuménisme également, avec la semaine œcuménique qui a lieu chaque année du 17 au 25 janvier. Ces Eglises s’invitent aussi mutuellement aux grandes fêtes. Les relations entre les femmes de ces Eglises sont fortes, avec des réunions de prières notamment. Les échanges sont là, reste une concrétisation et une redynamisation de ces liens.

Deux de ces Eglises, l’ELS et l’EPS, membres de la Cevaa et partenaires du Défap, ont co-organisé une des assemblées générales la Cevaa.

 

Une particularité propre

 

Il existe une véritable cohabitation pacifique entre chrétiens et musulmans au Sénégal, qui est un Etat laïc où chacun peut professer sa religion sans être inquiété. Le Sénégal est composé de 90% de musulmans, de 5% de chrétiens toutes confessions confondus, et de 5% d’adeptes de religions traditionnelles.

Il faut savoir que l’ELS est composée de nombreux musulmans convertis au christianisme, ce qui n’a pas entamé la bonne relation entre les protestants et les musulmans.

 

De nombreux projets

 

La Cevaa soutient un certain nombre de projets de cette Eglise, dont :

  • La construction d’un centre d’hébergement à Fatick qui est en cours de finition ;
  • Des projets de bourses pour former les jeunes étudiants sénégalais ;
  • Des échanges entre les Eglises sœurs avec notamment un échange entre les femmes des Eglises de la région, programme qui a été bouclé par la formation de femmes en animation biblique au Bénin.

 

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : , ,