Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission
Navigation

Cevaa : « Communion avec le monde des hôpitaux »

Groupe de médecins au séminaire, DR

Réactions du pasteur Daniel BANKOLE à la suite du séminaire Solidarité-Santé qui a eu lieu en mars 2016 à Abidjan.

Pasteur Daniel BANKOLE, DR

Pasteur Daniel BANKOLE, DR

 

Du 16 au 20 Mars 2016 a eu lieu en Côte d’Ivoire un séminaire de formation des aumôniers hospitaliers protestants d’Afrique. C’est le splendide hôtel de « La Maison de l’Espérance » d’Abidjan, propriété de l’Eglise Méthodiste Unie de Côte d’Ivoire, qui a abrité les travaux du séminaire. L’encadrement est assuré par une équipe dynamique coordonnée par le Secrétaire général de la Cevaa, le Rév. Docteur Célestin Gb. KIKI. Prenant la mesure de l’importance de ce ministère dans la mission de l’Eglise, son éminence le Bishop de l’EMUCI, la plus haute autorité méthodiste de la Côte d’Ivoire, a présidé en personne l’ouverture du séminaire avec l’accompagnement musical de la célèbre chorale du Jubilé.

 

Groupe de médecins, DR

Groupe de médecins au séminaire, DR

 

A cette occasion, le Secrétaire Général de la Cevaa a précisé le contexte du séminaire. « Depuis 2014, la Cevaa a décidé de travailler avec les œuvres médicales des Eglises et de les mettre en réseau pour la démarche de qualité ». Quant au Rév. Benjamin BONI, Bishop de l’EMUCI, après avoir imploré la grâce du Seigneur sur le séminaire, a exprimé la joie des méthodistes ivoiriens d’accueillir une telle rencontre. Il a estimé que « les aumôniers, dans un souci de mutualisation des compétences, renforceront ce qu’on appelle l’Evangile holistique dans les hôpitaux ». Pour lui « les maladies sont des questions posées mais aussi des tâches ».

Des tâches, oui !

La plupart de ces tâches ont été au cœur de la formation et développées sous des thèmes variés :

  • Aumôniers : accompagnement pastoral des malades
  • Rôle de l’aumônier auprès des accompagnants (soignants, familles …)
  • Quelle vision d’établissement à valoriser ?
  • La place de l’aumônier dans la démarche de soin

 

Plusieurs thématiques et cas pratiques ont soutenu le développement de ces thèmes. « On ne finit pas d’apprendre » dit-on souvent. Les travaux sur la visite et l’écoute ont été d’une grande importance. Cela est vrai lorsqu’on se rappelle les mots d’un malade en colère contre certains visiteurs des hôpitaux : « mes frères, mes sœurs, prenez le temps de m’écouter vous dire comment et depuis quand je souffre, au lieu de m’étouffer, de m’agacer avec vos discours qui ne finissent pas et qui m’ennuient davantage. »

 

La pasteur Anne-Sophie DENTAN-VERSEILS (aumônier en France) et le docteur Mathilde GUIDIMTI (médecin de Centrafrique, chargée de mission/Santé à la Cevaa) ont été tout simplement à la hauteur des attentes. Plusieurs outils de travail sont mis à la disposition des aumôniers en plus des travaux effectués.

 

Merci à la Cevaa qui est en train de valoriser, en faisant reconnaître au large public un ministère caché mais très utile, souvent confondu avec l’accompagnement pastoral tout court.

La mise en réseau des hôpitaux confessionnels et la constitution d’équipes de travail (Administration, personnel soignant et aumôniers) dans nos hôpitaux feront davantage de ces lieux d’accueil des centres d’attraction, de refuge et de soulagement complet.

 

Pasteur Daniel BANKOLE

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more
Mots-clés associés : ,