Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission
Navigation

Réunion des Coordinations à Sète

Les Coordinations de la Cevaa se retrouvent pour une semaine, du 24 au 31 janvier 2015, au centre du Lazaret, à Sète. En quoi consistera leur travail ? Avant le début des réunions, le point avec l'un des participants : le pasteur Jean-Luc Blanc, responsable du pôle Relations et Solidarités Internationales au Défap, le département missionnaire des Églises réformées et luthériennes en France.
Vues du centre du Lazaret, à Sète, et de la salle de travail, où se dérouleront les réunions des Coordinations

Que recouvre au juste cette réunion des Coordinations à Sète - et que sort-il de ce genre de réunions ?

Jean-Luc Blanc, responsable du pôle Relations et Solidarités Internationales au Défap : En langage Cevaa, cela désigne une session annuelle de travail réunissant les deux commissions qui traitent les dossiers concernant d'une part l'animation théologique, d'autre part les projets et échanges de personnes - deux domaines qui mobilisent chacun un des Secrétaires exécutifs de la Cevaa. Ces deux commissions, ou "Coordinations", se réunissent depuis longtemps dans un même lieu, de façon à avoir des séances communes. Il existe en effet un certain nombre de thématiques qui touchent les deux Coordinations. Elles donnent ensuite leur avis sous la forme de conseils destinés au Conseil Exécutif, auquel il reviendra de les valider, ou non.

De quels sujets traitent les Coordinations lors de ces réunions communes ?

Il y a un certain nombre de dossiers que l'on retrouve régulièrement : pour la Coordination Projets, il s'agit d'abord de suivre l'état d'avancement des projets existants, et éventuellement d'en valider de nouveaux - sachant que la Coordination ne rend son avis que sur l'intérêt de ces projets, pas sur l'aspect financier. C'est au Conseil Exécutif de la Cevaa qu'il revient de se prononcer ensuite, en fonction entre autres des moyens financiers. La Coordination Projets s'occupe aussi du suivi des envoyés et de l'éventuelle ouverture de nouveaux postes... Du côté de la Coordination Animations, on retrouve tout ce qui concerne les bourses, les séminaires d'animation... Dans les deux cas, nous allons devoir travailler dans la perspective d'une mise en oeuvre des nouvelles orientations de la Communauté, telles qu'elles ont été définies par l'Assemblée Générale. Il s'agira de voir comment on peut travailler différemment sur les projets, de façon à, si je reprends les termes de la décision de l'AG, "favoriser le financement de projets bénéfiques à l'ensemble de la communauté", et à "encourager les collaborations entre plusieurs Églises, en portant une attention particulière à l'animation théologique, à la formation et à la rencontre".

Comment s'y prend-on ?

Les Coordinations en bref

Les Coordinations de la Cevaa, commissions techniques mises en place par l'Assemblée générale, sont au nombre de deux et sont composées chacune de huit membres ayant un mandat de quatre ans, nommés par le Conseil exécutif. Ces Coordinations existent sous leur forme actuelle depuis l'Assemblée générale de Strasbourg de 2004 : la Coordination Animations a remplacé les commissions de formation et bourses, animation théologique et justice et droits de l'homme ; la Coordination Projets a remplacé la commission de suivi des projets et programmes et la commission d'échange de personnes. Ces deux Coordinations se réunissent une fois par an, pour valider les orientations et suivre le travail des pôles Animations et Projets.

Comment mettre en oeuvre les orientations définies par l'AG à travers des projets spécifiques d'Églises ? Il nous faudra voir tout d'abord si les Églises auront proposé spontanément des projets dans ce sens... ou s'il faudra les stimuler pour qu'elles le fassent. Les projets s'inscrivant dans l'Action Commune de la Cevaa seront validés en priorité. Et s'il y a besoin d'une stimulation, nous devons compter sur l'animation théologique, de manière à favoriser une meilleure prise de conscience, au sein des Églises, du fait que la mission est avant tout communautaire dans le cadre de la Cevaa. D'où l'importance de la formation d'un nouveau "pool" d'animation théologique, de manière à pouvoir relancer ces Églises. Ce sera l'équipe des animateurs "nouvelle génération".

Y a-t-il des nouveautés au programme ?

Cette année, un accent plus fort est mis sur la Jeunesse. Une journée entière de travail est consacrée à cette thématique. Et les deux Coordinations vont être mobilisées ensemble sur ce sujet. Ce qui semble logique dans la mesure où la Jeunesse peut recouvrir aussi bien une partie "animation", qu'une partie "projets", ou une partie "échange de personnes"... Mais auparavant, s'il existait bien des dossiers concernant la jeunesse, ils étaient traités séparément par chaque Coordination, selon ses compétences propres ; c'est la première fois que la Jeunesse est ainsi présentée comme un tout.

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more