Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission
Newsletter
Navigation

Autorité ou soumission mutuelle ? Un colloque Cevaa-Défap

Comment prendre en compte dans les Églises la dimension de l'autorité, pour que chacun puisse prendre sa place sans tomber dans des logiques de pouvoir ? Ce thème, abordé sous l'angle, assez peu mis en avant, de la "soumission mutuelle", sera au coeur d'un colloque organisé du 9 au 14 septembre à Sète par la Cevaa et le Défap. Avec aussi cette question : quel type d'être humain les sociétés mondialisées construisent-elles ? Et, partant de là, quel témoignage nos Églises ont-elles à apporter ?
Comment permettre à chacun de trouver sa place ?

La question de l'autorité ou de la gouvernance dans l'Église, voire du pouvoir, est souvent abordée par nos instances ecclésiales, notamment à l'échelon international. Celle de la soumission l'est plus rarement. C'est dire si nos mentalités ne vont pas spontanément dans ce sens, et peut-être aussi que ce thème n'est pas directement opérationnel.

Cependant, ce colloque se situe dans la dynamique de nos relations et de la construction d'une théologie interculturelle. Nous faisons tous le constat que le monde a changé. Les frontières culturelles ne suivent plus les frontières géographiques. Il nous faut donc prendre en compte, théologiquement, cette nouvelle situation.

Les facultés de théologie ont commencé à travailler sur cette évolution, il importe maintenant d'intéresser aussi le peuple de l'Église à cette question. Comment cette dimension est-elle prise en compte pour vivre concrètement l'universalité de l'Église dans les communautés ? Comment un enrichissement mutuel est-il possible ? Comment, par ailleurs, favoriser des rencontres avec des Églises soeurs pour sortir des rapports de dépendance encore trop marqués, pour vivre de réelles relations d'interdépendance ? L'Évangile nous appelle à une nouvelle qualité de relation les uns avec les autres, où chacun peut prendre sa place non dans des logiques de pouvoir mais dans une "soumission mutuelle". Nos compréhensions et nos pratiques diffèrent souvent beaucoup autour de ces questions.

Une large place au partage d'expériences

"La soumission mutuelle dans l'Église"
Colloque organisé en partenariat par la Cevaa et le Défap
Du 9 au 14 septembre à Sète, centre du Lazaret
"Quel type d'être humain les sociétés mondialisées construisent-elles ?" Les participants présenteront les différents types de relations qui sont vécues dans leurs Églises avec, en toile de fond, l'interculturalité. Des représentants de tous les continents assisteront à ce colloque. Avec : 
- Bernard Antérion, pasteur et président de la Ceeefe
- Corina Combet-Galland, professeur de Nouveau Testament
Jean-Emmanuel Pondi, Secrétaire général de l'université publique de Yaoundé
- Jean-Patrick Nkolo Fanga, théologien
Benoît Girardin, recteur du Piass (Protestant institute for arts and social sciences), théologien

Le colloque donne une large place au partage d'expériences afin d'élaborer ensuite des mises en perspective théologiques et concrètes, sous la conduite du président de la Ceeefe, le pasteur Bernard Antérion. Les participants présentent quelques exemples d'articles ou d'expressions tirés de la discipline de leur Église, ainsi qu'un élément pictural (tableau, tenture, vitrail, etc.), directement en lien avec le thème du colloque et témoignant de leur culture propre. Benoît Girardin, recteur du Piass(Protestant institute for arts and social sciences), théologien et par ailleurs diplomate, reprend ces éléments pour mettre en évidence les défis et les enjeux auxquels nous sommes tous confrontés.

Les participants s'interrogent également, avec le professeur Jean-Emmanuel Pondi, Secrétaire général de l'université publique de Yaoundé (Cameroun), sur : "Quel type d'être humain les sociétés mondialisées construisent-elles ?", et, partant, quel témoignage nos Églises ont-elles à apporter ?

Un travail biblique quotidien est assuré par le professeur de Nouveau testament Corina Combet-Galland : comment les textes bibliques interrogent-ils nos pratiques et nos mentalités ? Par exemple, l'interpellation de la fin de l'épître aux Éphésiens "soumettez-vous les uns aux autres" (Éph. 5:22) est en soi un paradoxe intenable : alors, à quoi sommes-nous invités ?

Partager sur nos pratiques, nos organisations institutionnelles, nos compréhensions théologiques et proposer des pistes concrètes à partir de cet angle de la soumission mutuelle dans l'Église, est une manière, parmi d'autres, de mieux nous connaître et d'aider nos Églises à vivre et à témoigner de relations faites de justice et de paix.

Anne-Laure Danet, responsable du pôle France du Défap

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more