Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission
Navigation

Messages de la Ceta et de la VEM à l'AG de la Cevaa

Invités à l’Assemblée Générale de Saly, les représentants de la CETA (Conférence des Églises de Toute l’Afrique) et de la VEM (Vereinte Evangelische Mission) ont insisté sur les besoins de travailler ensemble avec la Cevaa. Dans son message de salutation, la CETA a notamment insisté sur deux grandes thématiques : «  la situation de nombreux jeunes Africains qui perdent leur vie dans la traversée des océans pour aller dans des continents où la Cevaa déploie aussi ses activités », et « la menace du fléau de la fièvre à virus Ebola ».

8e AG DE LA CEVAA
Retrouvez le dossier complet

>> Suivez en direct la 8e AG de la Cevaa sur Facebook <<

 

Vue des participants de l'AG de la Cevaa © Cevaa

Message de la Conférence des Églises de Toute l’Afrique

 

La Conférence des Églises de toute l'Afrique (en anglais All Africa Conference of Churches – AACC), partenaire de la Cevaa, est une communauté œcuménique réunissant plus de 120 millions de chrétiens africains de 174 Églises nationales et conseils régionaux. C'est l'une des organisations régionales du Conseil œcuménique des Églises. Elle se consacre plus particulièrement à la justice sociale (lutte contre la pauvreté), à la sensibilisation face aux grands enjeux sanitaires (sida, ebola) et aux relations internationales en mettant en avant l'économie, l'éthique et la morale.

 

Nairobi, le 14 Octobre 2014

Objet : Message à la 8e Assemblée Générale de la Cevaa

Monsieur le Président de la Cevaa,

Chères sœur et chers frères participant à l’AG,

C’est avec joie que la Conférence des Églises de Toute l’Afrique (CETA) a reçu votre invitation à prendre part à la 8e Assemblée Générale (AG) de la Cevaa - Communauté d’Églises en mission qui se tient à Saly au Sénégal du 13 au 22 Octobre 2014. Nous vous en remercions.

Le thème de cette AG qui est « Familles, Évangile et Cultures dans un monde en mutation » est d’autant plus pertinent que nous sommes comme dans un monde devenu un gros village où chacun est plus que le voisin de l’autre mais est comme son frère ou sa sœur de qui l’on doit prendre soin.

Cliquez ci-dessus pour télécharger le document original en pdf

En effet, la Cevaa a beaucoup travaillé sur le thème du voisin au cours des dernières années et a par conséquent vu son impact pratique dans les Églises et parmi les peuples. Cela s’est traduit par les engagements de la Cevaa dans la formation pluridimensionnelle des jeunes et des femmes de ses Églises membres et même au-delà. La Cevaa s’est aussi associée à la CETA pour intervenir auprès des Églises et des peuples en difficulté à cause de la paix perturbée. C’est ainsi que la visite de paix et de solidarité Cevaa-CETA et Défap en Centrafrique au cours de cette année 2014 est vue comme une action commune de grande portée qui mérite d’être répétée à plusieurs autres endroits. De même, le souhait émis que la CETA et la Cevaa coopèrent plus étroitement dans la formation commune des jeunes et des femmes de nos Églises communes reste un chantier à approfondir. Comme par le passé, Cevaa et CETA doivent continuer à travailler en synergie pour la paix dans plusieurs pays africains particulièrement pour prévenir les troubles avant, pendant et après les élections qui viennent dans les prochains mois et années.

Partant du voisin à la Famille dans un monde en mutation, il apparaît que la CETA comme vous se préoccupe beaucoup de la situation de nombreux jeunes Africains qui perdent leur vie dans la traversée des océans pour aller dans des continents où la Cevaa déploie aussi ses activités. Nous voulons vous prier de prendre très au sérieux ce fléau de la dérive des temps modernes auquel plusieurs jeunes de notre continent, parfois en désespoir de cause, se livrent sans en mesurer les conséquences pour les familles et les peuples d’où ils partent. La CETA veut jouer sa partition dans cette situation mais demande aussi votre soutien dans la mesure de vos possibilités.

Enfin, face à la menace du fléau de la fièvre à virus Ebola, nous remercions la Cevaa pour ses bonnes dispositions à coopérer avec la CETA qui a ses Églises et Conseils Chrétiens membres dans les pays concernés en ce moment afin que nous puissions ensemble intervenir auprès de nos frères et sœurs qui y vivent.

Nous vous souhaitons une très bonne Assemblée Générale et prions Dieu de bénir toutes vos Églises membres et vos partenaires.

Rev Dr André Karamaga
Secrétaire Général de la CETA

 

 

Message de la VEM (Vereinte Evangelische Mission)

La VEM ou Mission Évangélique Unie, partenaire de la Cevaa, est une communion de 34 Églises protestantes présentes en Afrique, en Asie et en Allemagne. Elle est issue de la Mission Rhénane, née en 1828. Son siège est à Wuppertal, en Allemagne. Elle intervient notamment dans le domaine de l'aide d'urgence dans les cas de catastrophes naturelles – comme elle l'a fait par exemple en 2009 aux Philippines, victimes d'inondations destructrices.

 

Salutations de la MEU à la huitième Assemblée Générale de la Cevaa. Transmises par le Rev John Wesley Kabango, Secrétaire Exécutif de la MEU, Région Afrique.

Madame la Modératrice, Monsieur le Modérateur,
Monsieur le Président de la Cevaa,
Honorables membres du Conseil,
Honorables délégués et invités à l’Assemblée Générale,
Chers collègues du bureau de Secrétariat de la Cevaa,
Mesdames et Messieurs,

C’est pour moi un grand honneur, une grande joie de pouvoir participer à la huitième assemblée générale de la Cevaa et de transmettre un mot de salutations de la MEU à cette assemblée générale de la Cevaa.

Cliquez ci-dessus pour télécharger le document original en pdf

Le Secrétaire General de la MEU, le Rev Dr Mwombeki Fidon remercie la Cevaa pour l’invitation qui lui a été envoyée pour participer à cette assemblée. Elle est arrivée alors qu’il avait déjà accepté de participer à l’anniversaire du collectif national des Églises d’Indonésie qui se tient cette semaine. C’est ainsi que la modératrice de la MEU, Madame Régine Buschmann, le Secrétaire Général de la MEU et mes collègues membres du Comité de gestion m’ont délégué pour représenter la MEU. Je saisis ainsi cette occasion pour vous transmettre leurs salutations et leurs souhaits pour une assemblée pleine de succès.

Le travail de la MEU et ses 35 membres et le travail de la Cevaa sont un bon exemple d’un travail axé sur la mission qui nous est confiée par notre créateur Dieu, si nous accomplissons correctement sa volonté. A travers les activités de la Cevaa, la MEU se rend de plus en plus compte que nous suivons l’appel biblique et que nous sommes unis dans la mission. Nous sommes convaincus que nous sommes appelés à travailler ensemble pour une synergie effective. Nous devons apprendre les uns des autres et nous devons accepter d’être transformés et renouvelés, travaillant à ce que notre participation a la mission de Dieu doit changer également nos vies et notre travail. Et cela cadre bien avec le thème, les discussions et les résolutions attendues de cette assemblée.

La MEU est globale et travaille localement en Afrique, en Asie et en Allemagne. Afin de renforcer les capacités des uns et des autres pour la mission, les membres de la MEU s’engagent à partager les ressources et les dons, et échanger les collaborateurs et les volontaires (Sud -Nord, Nord-Sud,
Sud-Sud). La MEU comprend la mission comme un mandat holistique, et nous travaillons ensemble avec les membres pour accomplir notre responsabilité.

C’est la raison pour laquelle, les membres de la MEU se sont fixé une identité qui doit concentrer les efforts sur les cinq axes principaux :

  1.  L’évangélisation
  2.  La diaconie
  3.  Le plaidoyer
  4.  Le développement
  5.  Le partenariat.

Les relations entre la MEU et la Cevaa sont une obligation, pas un choix. Dans beaucoup de situations, nous servons les mêmes communautés et de nos jours, il s’avère nécessaire que nos organisations missionnaires n’agissent pas en isolement mais plutôt qu’elles collaborent, s’entraident et sentent qu’on a besoin l’une et l’autre. Le Secrétaire Général de la MEU souhaite que les rencontres planifiées avec son collègue de la Cevaa soient effectives et que les Secrétaires exécutifs aient l’occasion d’explorer ensemble les possibilités de collaboration.

Un exemple possible est un projet lancé par l’Église Évangélique d’Allemagne, il y a une année et qui s’intitule: « Projets 500 Écoles ». C’est la mobilisation des écoles du monde entier appartenant aux Églises Protestantes d’entrer en réseau pour pouvoir célébrer ensemble les 500 ans de la Réforme en 2017 en réfléchissant davantage sur l’éthique protestante avec des objectifs précis. Un site a été ouvert pour permettre aux écoles protestantes de poster certaines données sur leur information avec objectif de créer plus tard un partenariat entre les écoles.

C’est le désir de la MEU de renforcer les réseaux et les partenariats avec les organisations sœurs comme la Cevaa, ouvrir et promouvoir les relations multilatérales. Espérons qu’il sera possible pour nos deux secrétaires généraux avec l’aide des deux conseils de déterminer une piste beaucoup
plus claire.

Je voudrais terminer ce mot de salutations de la MEU par cette exhortation biblique d’un verset qui nous a guidés au cours de ces dernières deux années, dans l Corinthiens 4 :1-2 : « Nous devons donc nous considérer comme des serviteurs du Christ, chargés de gérer les vérités secrètes de Dieu. Tout ce que l’on demande à un gérant, c’est d’être fidèle ».

Que Dieu vous bénisse tous!

Saly, Sénégal, 17 Octobre 2014.

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more