Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

CEVAA - Communauté d'églises en missionCommunauté d'églises en mission

Comment s’élaborent et dialoguent les théologies au sein de la Cevaa

Toute théologie est contextuelle. Ceci entraîne une exigence de dialogue entre les différentes théologies qui essaient de rendre compte de la foi chrétienne. La Cevaa en fait l’expérience.

Cet article a été précédemment publié dans la revue "Mission de l'Église", n°182, janvier-février-mars 2014, sous le titre "Théologies contextuelles".

 

Il nous a été demandé de parler de théologies contextuelles dans les milieux protestants. Nous nous proposons dans les lignes qui suivent de le faire en nous appuyant sur l’expérience d’une communauté d’Églises protestantes qui est la Cevaa. (1)

Nous voulons d’entrée de jeu préciser que le sens donné au terme théologie ici n’est pas seulement compris dans le sens d’une théologie académique produite par des théologiens professionnels, car pour nous, «le théologien de la contextualisation n'est pas seulement un consommateur […] mais celui qui intériorise et exprime consciemment sa confession de foi à partir de son expérience de la rencontre avec le Christ dans son contexte historique, culturel et socio-économique.» (2) Cette compréhension est semblable à celle de Schleiermacher qui affirme que la foi chrétienne doit être l’expression de l’expérience personnelle du croyant avec Dieu et non une simple adhésion ou soumission aux vérités ou aux dogmes. Pour nous résumer, la théologie ne se fait pas seulement par le haut mais aussi par le bas. La théologie est par conséquent comprise ici comme un acte et non comme un concept théologique au sens classique du terme.

Stephen Bevans nous apprend qu’il n’existe pas de théologie qui ne soit contextuelle. Il nous présente six modèles de théologies contextuelles parmi lesquels le modèle anthropologique qui peut être considéré comme le plus libéral et le modèle contra culture comme le plus conservateur ou fondamentaliste. (3) Selon nous, Bevans essaye par cette démarche de décrire la réalité complexe, voire ambiguë du pluralisme théologique aujourd’hui. Il est par conséquent difficile voire impossible aujourd'hui d’affirmer qu’il existe une théologique catholique à côté d’une théologie réformée, anglicane ou orthodoxe.

Il existe au sein de la Cevaa plusieurs théologies

Ceci signifie qu’il existe au sein de la Cevaa plusieurs théologies ; pour éviter que ces différentes théologies ne s’opposent, la Cevaa se sert de l’Animation théologique. (4) L’Animation théologique au sein de la Cevaa est une vision et une pratique dont l’ambition est de promouvoir une relation spécifique des communautés croyantes à l’Évangile dans sa puissance libératrice et dans son pouvoir de transformer l’Église et la société. L’Animation théologique permet ainsi à chaque croyant d’écouter et de recevoir la parole de Dieu d’une part et de prendre la parole sur les questions de l’Église, de la communauté, de la société et du monde d’autre part. Ceci est dans le langage Cevaa résumé dans le slogan : Rendre la P/parole au peuple de Dieu.

Il faut souligner ici que l'Animation théologique n’est pas une autre théologie, mais une autre manière de faire de la théologie : «Ce que l’on cherche à promouvoir, c’est le refus d’une conception pyramidale de l’évangélisation et de l’action missionnaire : celle qui enferme la parole de Dieu dans les hauteurs des spécialistes et dans les tours d’Ivoire des experts chargés de la diffuser à un peuple qui serait amorphe et paisiblement soumis… [En d’autres termes, l’Animation théologique vise] la libération de l’imagination et de la réflexion théologiques de tout le peuple de Dieu, afin que la lecture et l’interprétation de la parole de Dieu deviennent un acte de toute la communauté. [Elle est par conséquent] une mise en commun des intelligences et des volontés au service d’un projet de vie capable de répondre aux problèmes concrets de la vie, car elle dynamise les forces d’inventivité communautaire et ouvre de nouveaux horizons d’espérance.» (5)

Garder une dimension universelle qui transcende les contextes

La méthode d’Animation théologique telle que pratiquée au sein de la Cevaa s’inspire d’un principe qui remonte à la Réforme, la theologia crucis qui exige (entre autres) que le chrétien porte un regard critique sur la culture dominante, qu’elle soit séculière ou religieuse. (6)

Comme déjà dit plus haut, ce n’est pas une mais plusieurs théologies qui sont produites au sein de la Cevaa, car une théologie de la contextualisation suppose l’élaboration d’une pluralité de théologies comme affirme avec raison J-F Zorn. Ce dernier nous met cependant en garde de ne pas occulter le fait que la théologie, bien que contextuelle, doit garder une dimension universelle qui transcende les contextes. (7) La tension qu’il faut garder entre le local et le communautaire est un très grand défi pour les Églises de la Cevaa, qui ont souvent des positions théologiques diverses et différentes sur un même sujet. La dimension universelle doit être préservée par l’écoute et l’ouverture aux autres.

C’est l’écoute et l’ouverture que l'Animation théologique doit rendre possibles. L’Animation théologique vise à faciliter un vivre ensemble suffisamment fort pour accueillir les désaccords théologiques ou autres. L’Animation théologique crée ainsi un espace fraternel pour que les désaccords soient mieux compris et travaillés. Elle aide à une interpellation fraternelle des Églises et à une mise en commun de leurs apports théologiques, que ce soit sur des thématiques qui touchent notre monde ou sur des questions sociétales au sujet desquelles nos discours ne se rejoignent pas nécessairement. Ces discordances peuvent alors devenir richesse quand elles nous obligent à l’écoute et à l'ouverture respectueuse vers les autres.

Pour conclure, nous dirons que la théologie dans les milieux protestants n’a pas sa raison d’être si elle nie les particularités des situations humaines. Pour prendre en compte ces particularités, elle doit être contextuelle tout en restant à l’écoute et ouverte à ce qui se passe dans les autres contextes.

Samuel Désiré JOHNSON,
Secrétaire exécutif de la Cevaa chargé du pôle Animation

______________________________

1 Fondée le 30 octobre 1971 sous l’appellation Communauté Evangélique d’Action Apostolique (CEVAA) la Cevaa- Communauté d’Églises en mission est aujourd’hui une communauté d’action et de partage qui rassemble 35 Églises protestante en Afrique, en Amérique latine, en Europe, dans le Pacifique et dans l’Océanie. Ces Églises mettent en commun leurs ressources humaines, spirituelles et matérielles pour la mission de Dieu dans le monde.

2 Ouamba F. : Et nous que disons-nous de Jésus ? in : Évangile et Liberté nr. 136.

3 Bevans, S. B. : Models of Contextual Theology, Orbis Books, Maryknoll, New York, 2002

4 Voir le Manuel d’Animation théologique de la Cevaa actuellement en révision pour une prochaine réédition.

5 Réinventer l’Animation théologique : Exigences et enjeux, in : Livret d’Animations du 40e anniversaire de la Cevaa, p.45ss

6 Baum, G.: La théologie contextuelle de Douglas Hall, in : Laval théologique et philosophique vol.46 nr.2, 1990, p.150s.

7 Zorn, J-F. : La contextualisation: Un concept théologique? In : Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses, vol 77, 1997/2, p.187. 

Actions sur le document
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • facebook
    • twitter
    • favoris
    • more